In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • L'Imaginaire d'Ahmadou Kourouma: enjeux et contours d'une esthétique
  • Mamadou Abdoulaye Ly
Ouédraogo, Jean , coord. L'Imaginaire d'Ahmadou Kourouma: enjeux et contours d'une esthétique. Paris: Karthala, 2010. ISBN 9782811103552. 276 p.

L'ouvrage dirigé par Jean Ouédraogo et consacré à l'étude de l'esthétique d'Ahmadou Kourouma à partir de l'imaginaire qui informe son écriture est composé d'une série de onze études, précédées par un texte de remerciements et une introduction et suivies par une note sur les différents contributeurs. Ce volume collectif réunit donc des articles écrits à la fois par des spécialistes de l'œuvre d'Ahmadou Kourouma comme Jean Ouédraogo, Pius Ngandu Nkashama et Yacouba [End Page 263] Konaté et des chercheurs qui travaillent sur la littérature africaine en général tels que Amadou Koné et Christiane Ndiaye. Il se propose d'aborder les questions esthétiques qui sous-tendent le discours littéraire et les fictions romanesques d'Ahmadou Kourouma aussi bien dans ses deux premiers romans Les Soleils des indépendances (1968) et Monnè, outrages et défis (1990) que dans ses trois derniers En attendant le vote des bêtes sauvages (1999), Allah n'est pas obligé (2000) et le roman posthume Quand on refuse on dit non (2004) car "issu d'une société malinké où la parole dans tous ses apparats a valeur de monnaie aussi bien que de fétiche, Ahmadou Kourouma est devenu par la force des choses, à sa manière propre, un maître d'écriture" (Ouédraogo 7).

On peut, pour la clarté de l'exposition, ramener ces onze études à trois grandes problématiques. Une première vague de textes tente de replacer l'écrivain Ahmadou Kourouma dans le champ littéraire et intellectuel africain. D'un côté, Christiane Ndiaye dans "Kourouma, le mythe: la rhétorique des lieux communs du discours critique," Pius Ngandu Nkashama dans "Par-delà les écritures fictionnelles: la mémoire de Kourouma" et Yacouba Konaté dans "L'écrivain, le président et la médaille" s'élèvent contre la réception critique et politique de l'œuvre d'Ahmadou Kourouma par le discours universitaire et journalistique et par le pouvoir politico-militaire en montrant que ceux-ci ne perçoivent Kourouma que comme le diseur de vérité, le pourfendeur du colonialisme et de la confiscation des indépendances africaines par les dictatures, le chantre de l'identité malinké, le porte-parole de la nouvelle génération des écrivains africains dans les années 1960-1970 et le potentiel messie du forum de réconciliation nationale en Côte d'Ivoire. Ainsi, "le discours de la réception s'engage donc lui-même dans une impasse en voulant [. . .] assimiler le langage de Kourouma à un seul discours social [. . .] afin d'en dégager le sens, la vérité. [. . .] La critique aboutit presque inévitablement à des lectures réductrices où les idées reçues reviennent en force" (Ndiaye 31).

Ces auteurs considèrent que cette lecture crée un mythe Kourouma et empêche de saisir l'originalité de son travail d'écrivain qui consiste précisément à créer un discours littéraire polyphonique et comique qui puisse rendre compte de la dimension multiculturelle de l'histoire des langues et des sociétés africaines et des excès des dirigeants africains. Cette carence est pointée par Arlette Chemain qui écrit que "les articles (de presse) soulignent le procès des régimes totalitaires et des partis uniques, rendent compte de l'engagement politique. Mais la critique oublie souvent des personnages féminins déterminants et s'intéresse peu à la condition féminine telle que le romancier la décrit et, indirectement, la défend" (72). D'un autre côté, les articles d'Amadou Koné sur "Kourouma et le discours littéraire: deux langues pour restituer deux imaginaires" et de Lajri Nadra sur "Construction(s), déconstruction(s) dans l'œuvre d'Ahmadou [End Page 264] Kourouma" tentent de cerner la nature du discours littéraire d'Ahmadou Kourouma.

Ils mettent ainsi en exergue le...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 263-267
Launched on MUSE
2012-04-25
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.