Abstract

Le mot « habitude » chez Montaigne n'a pas été repéré comme un terme conceptuel. Or il a très souvent le sens technique du latin habitus et du grec hexis. On commence par montrer la portée du concept dans l'éthique de l'Antiquité, en particulier dans l'Ethique à Nicomaque d'Aristote. On poursuit en soulignant l'intérêt de la notion pour les Essais, et en particulier pour le chapitre III-2, « Du repentir ». L'habitus permet de penser une stabilité dans le mouvement : une stabilité vivante.

pdf

Additional Information

ISSN
1080-6598
Print ISSN
0026-7910
Pages
pp. 1070-1091
Launched on MUSE
2003-09-24
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.