In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

NOTE SUR ESSE BEATIFICABILE: Passio Theologica«¦»ans la belle analyse qu'il a donnée des questions de Guil-»ICXlaume d'Ockham sur le Prologue des Sentences, l'abbé ^^Guelluy a attiré l'attention sur l'importance dans le nominalisme de la notion de propriété: passio.1 Nous avons nous-même signalé une classe remarquable de propriétés: les passiones theologicae dont la détermination revient au théologien . Ainsi factibile sine omni causa secunda extrínseca, separ ábale ab omni alio absoluto, caracteres de tout creabile qui permettent de l'envisager de potentia Dei absoluta: ce mode fameux d'argumentation appartient a une théologie du créé, applicable a tout objet possible d'appréhension autre que Dieu même.2 A côté des passiones theologicae de la créature en général, il y a également intérêt a considérer des propriétés de la nature raisonnable telles que son aptitude a la béatitude: esse beatificabile, a laquelle se lie, dans l'ordre établi du salut, l'aptitude a recevoir la charité infuse: posse habere caritatem .3 C'est sur le rapport dans l'ockhamisme de la propriété: beatificabilis \ son sujet: anima intellectiva que nous voudrions brièvement réfléchir. Quand on parle de passio, même theologica, il s'agit en effet de predicable dans une proDosition nécessaire: ici, anima in1 .R. GUELLUY, Philosophie et théologie chez Guillaume d'Ockham, LouvainParis , 1947, estime, en conclusion de son ouvrage, "légitime de supposer que l'interprétation que notre auteur fait de l'universel dérive de celle qu'il a construite à propos des propriétés...* p. 373. Il compte avec raison parmi "les données du Prologue* la thèse que "les propriétés ne sont pas des réalités, mais des concepts exprimant des possibilités*, p. 321. - Conception ockhamiste que la présente note suppose connue, cf. notre opuscule Nominalisme au XlVe siècle, Institut d'Etudes médiévales, Montréal, 1948, pp. 58-61. 2.OCKHAM, Prol., Q. IX, C C (Nous citons d'après l'édition de Lyon, 1495): "dico quod theologia est de omnibus incomplexis ... quia non est aliquod incomplexum de quo non praedicatur aliqua passio theologica... quia istae passiones: creabile, annichilabile, perpetuabile et separabile ab omni alio absoluto, factibile sine omni causa secunda extrínseca sunt passiones theologicae, et multae aliae; et istae passiones, vel omnes, vel multae, de omni incomplexe praedicatur; et in nulla alia scientia ostendantur nee considerantur, sed tantum in theologia considerantur.* - Cf. Nominalisme au XIVe siècle, p. 20. 3.Prol., Q. IX, G, "Quarto arguo sic ... Quinto arguo sic ...* Cf. Nominalisme au XIVe siècle, pp. 62-63. 404 PAUL VIGNAUX405 tellectiva est beatificabilis.4 Du moment qu'il y a nécessité d'attribution, autre que la pure identification de la quiddité h la quiddité même, nous sommes devant un cas de relation "propri été-sujet": peu importe qu'il entre dans la signification de la première quelque chose de plus parfait, - la béatitude, union a Dieu, - qu'en celle du second - la nature intellectuelle finie. Ce cas d'implication dans la passio de plus de perfection, d'être, nous interdit d'accepter la définition scotiste du sujet dans la question classique de subjecto theologiae: ce dernier ne se définit point par sa primauté sur des propriétés sortant de lui dans le développement d'une science analytique, - lesu6/ectum de Scot était primum in continendo.5 Quand il discute, pour la rejeter, la notion scotiste du rapport de la propriété au sujet, Ockham tire a deux reprises argument d'esse beatificabile, passio creaturae rationalis.6 Le premier argument part de la conception analytique des scotistes — secundum istum Doctorem: pour qu'un objet en fasse connaître un autre, il faut que le premier contienne le second. Cette relation de contenant à contenu ne peut exister entre un sujet et des passiones respectivae vel connotativae telles qu' esse beatificabile.7 Utilisant contre les adversaires une de 4.Ibid. "Quinto*. 5.Ibid. "Quarto ...Si instetur ... quod istae non sunt passiones proprie...

pdf

Additional Information

ISSN
1945-9718
Print ISSN
0080-5459
Pages
pp. 404-416
Launched on MUSE
2015-07-01
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.