In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Les grammaires de la contestation. Un guide de la gauche radicale
  • Danielle Tartakowsky
Irène Pereira. - Les grammaires de la contestation. Un guide de la gauche radicale. Paris, Les Empêcheurs de penser en rond/la Découverte, 2010, 224 pages.

L’extrême gauche des années 1970 se définissait par référence à la polarité qu’exerçait alors le Parti communiste. L’effondrement de celui-ci, qui a privé celle-là de sa pertinence, contraint à des redéfinitions, notamment taxinomiques. La « gauche radicale », plus couramment nommée « gauche de la gauche », prend aujourd’hui son sens par référence à un Parti socialiste devenu parti de gouvernement. L’ouvrage d’Irène Pereira qui mobilise les foisonnants apports de la sociologie politique, à l’aune des mouvements qu’ils analysent, s’assigne pour premier objectif d’en dresser une cartographie qu’ordonne la notion de « grammaire », empruntée à la sociologie pragmatique.

Selon Irène Pereira, les composantes de cette gauche radicale relèvent de trois « grammaires » comprises comme « un ensemble de règles permettant aux acteurs de faire converger leurs jugements et leurs actions en partant de leurs expériences et du rapport qu’ils entretiennent à l’expérience ». La grammaire « républicaine sociale », modélisée à partir de Kant et ancrée dans le républicanisme de la Première et de la Seconde Républiques, le solidarisme et la pensée jauressienne, est fondée sur une conception humaniste qui érige l’humanité en sujet de la transformation historique. Elle privilégie la dimension politique de la transformation sociale, les revendications démocratiques en premier lieu, et emprunte principalement les voies de l’association. Celles de ses composantes qui énoncent un projet politique s’inscrivent dans une conception réformiste orientée vers le développement de l’économie sociale et de l’État providence, la démocratie participative et le développement durable. Ainsi, selon l’auteur, ATTAC ou le Parti de gauche.

La grammaire « socialiste » s’inscrit dans l’une ou l’autre de ces filiations que sont Marx, Engels, Lénine, Trotsky, d’une part, et le syndicalisme d’action directe, de l’autre. Ces héritages distincts et souvent conflictuels érigent pareillement le prolétariat en sujet révolutionnaire et relèvent, à ce titre, d’une grammaire commune qui se distingue de la précédente en ce qu’elle s’appuie sur la dimension économique et la lutte contre le capitalisme avec, dans le modèle léniniste, la prise du pouvoir d’État comme objectif et, dans celui du syndicalisme d’action directe, le primat du syndicat, de la grève, et l’aspiration à une autogestion de l’économie. Le NPA dont l’exemple est développé est présenté comme une tentative de synthèse entre les deux « sous-grammaires » ainsi constitutives de cet ensemble.

La grammaire « nietzschéenne », qui doit à son intitulé d’afficher explicitement ses présupposés philosophiques, puise ses références dans l’individualisme anarchiste de la Belle Époque, le situationnisme et les théories post-modernes, devenues « post-humanistes ». Elle met en avant le rôle des minorités et la dimension culturelle de la transformation sociale, instaure les groupes affinitaires, les réseaux et l’action artistique en substituts aux modes d’action centralisés et mise sur des modes d’action minoritaires pour expérimenter des micro-politiques. L’Association des objecteurs de croissance ou la Fédération pour une alternative sociale et écologique retiennent, ici, plus particulièrement l’attention.

Cet état des lieux n’est que l’indispensable préalable à un objectif qui se veut explicitement politique. Irène Pereira, qui tient à se situer « dans la lignée de la gram-maire syndicaliste d’action directe qui s’attache à la fois à une analyse en termes de lutte des classes et à l’autonomie des luttes », en appelle, en effet, à des convergences théoriques et pratiques propres à respecter la revendication d’autonomie des diffé-rents mouvements sociaux ayant une prétention à se présenter comme les sujets d’une émancipation spécifique. Elle en traque les émergences demeurées balbutiantes et se [End Page 123] réclame...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 123-124
Launched on MUSE
2011-09-22
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.