In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Lettres du père Crespel et son naufrage à Anticosti en 1736
  • Roland Le Huenen (bio)
Emmanuel Crespel , Lettres du père Crespel et son naufrage à Anticosti en 1736. Introduction, notes et chronologie de Pierre Rouxel Montréal, Imaginaire Nord, Laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord, Département d'études littéraires, Université du Québec à Montéal, coll. Jardin de givre, 2009, 263 p., 20$

Publiée initialement à Francfort en 1742 sous le titre Voiages du R. P. Emmanuel Crespel dans le Canada et son naufrage en revenant en [End Page 518] France mis au jour par le Sr Louis Crespel son Frére, cette relation connut plusieurs rééditions, dont la dernière en date remonte à 1968, et des traductions en anglais en 1797 et 1857, et en allemand en 1913 et 1915. L'auteur est un religieux, de l'ordre mineur des Récollets, venu au Canada en 1724. À la demande expresse de son frère Louis, le Père Crespel, alors aumônier dans l'armée du Marquis de Maillebois, petit-fils de Colbert, qui guerroie en Westphalie, rédige, quelque peu contre son gré, au cours du premier semestre de l'année 1742, la relation de son sacerdoce au Canada de 1724 à 1736 qui occupe les deux premières lettres du récit, et celle de son naufrage lors de son premier retour en France en novembre 1736 sur une côte d'Anticosti et du terrible hiver qui suit et au cours duquel périssent la plupart de ses compagnons d'infortune. Seuls cinq des cinquante-quatre passagers et membres d'équipage du navire La Renommée seront finalement secourus au printemps de 1737. Le compte rendu des circonstances du naufrage et des souffrances subies au long d'un hiver interminable et particulièrement rigoureux dans une île inhospitalière et inhabitée où les rescapés du naufrage sont victimes du froid, de la faim, du scorbut et de terribles privations constitue la matière des lettres 3 à 8. Le récit décrit aussi sans complaisance l'agonie des mourants, les progrès de l'horrible gangrène qui ronge les chairs, en mettant l'accent sur le courage des victimes et leurs vertus chrétiennes. Insensiblement, le relateur donne de lui-même l'image d'un homme non seulement soutenu par la foi, mais encore investi d'une grande force de caractère, rempli de compassion et d'une détermination qui ne cède jamais au désepoir. Tout au contraire il est celui qui, à de nombreuses reprises, exhorte ses malheureux compagnons à ne pas se laisser aller au découragement malgré l'étendue de l'adversité. Il fait ainsi figure de chef et sans doute, à son insu, sa relation met-elle en place un processus d'héroïsation.

Mais comment pourrait-il en aller autrement dans un récit si solidement installé dans une perspective individuelle, au point de n'accorder aucune attention aux points d'intérêt habituels de la relation de voyage? Le récit passe sous silence les détails de la traversée de La Rochelle à Québec, ne dit rien du paysage de la Nouvelle-France ou de ses habitants. Le séjour de 1724 à 1736 est résumé en deux lettres où ne sont retenues que les mentions des affectations à Sorel, au Fort Niagara, puis au Fort Saint-Frédéric, sans qu'aucune particularité vienne jamais distinguer les étapes de ce parcours. Le récit est succinct, pauvre en descriptions, ponctué simplement par la chronologie des déplacements d'une cure à l'autre. On retiendra cependant quelques maigres observations relatives aux moeurs des Indiens qui participent à l'expédition militaire au Wisconsin. Crespel a du mal à réconcilier la générosité des « sauvages » si généreux quand il s'agit du partage de la nourriture, produit de leur chasse, et la cruauté qu'ils manifestent si ouvertement à l'égard de leurs prisonniers. Le style est dépouillé, sans affectation et le [End Page 519] commentaire direct, spontané, volontiers naïf. C'est le naufrage sur une batture de la...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 518-520
Launched on MUSE
2011-07-15
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.