In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Pratiques de la transgression dans la littérature et les arts visuels
  • Kirsty Bell (bio)
Pratiques de la transgression dans la littérature et les arts visuels. Actes du colloque international « Les transgressions verbi-voco-visuelles », s. la dir. de Héliane Ventura et Philippe Mottet Faculté des Lettres, Langues et Sciences humaines, Université d'Orléans, 21 et 22 juin 2007, Québec, L'instant même, 2009, 223 p.

Ce recueil d'articles réunis par Héliane Ventura et Philippe Mottet examine les rapports entre la littérature et les arts visuels par le biais de la transgression. Il s'agit là d'une manière féconde de considérer les rapports « verbi-voco-visuels » (le terme est de Marshall McLuhan) puisque [End Page 499] la transgression permet à la fois d'étudier la collusion et la collision de genres et de formes artistiques. En effet, si la question des frontières définit de nombreux discours contemporains sur l'intermédialité ou l'interartialité, une approche qui s'intéresse à la transgression ou au caractère mobile de ces frontières peut être très fructueuse.

La plupart des articles sont issus d'un colloque, tenu à l'Université d'Orléans en 2007, qui se proposait d'explorer « l'hybridation générique et le recyclage transmédial comme pratiques fondatrices de la production nouvellistique du Canada contemporain ». Dans cette publication bilingue, le corpus étudié dépasse cependant le paysage littéraire canadien pour inclure aussi des analyses de Catulle, de Marcel Duchamp, de Stuart Davis, de Don DeLillo et de Hiroshi Teshigahara. Parmi les quinze contributions sept s'ancrent dans le contexte canadien, cinq portent sur d'autres traditions littéraires et artistiques, et trois livrent des réflexions de praticiens de l'intermédialité. La grande hétérogénéité des analyses, de l'ekphrasis traditionnelle au multimédia en passant par le livre comme objet, la peinture, la photographie et la cinématographie, permet des approches diverses aux questions percutantes de l'hybridité, de l'intermédialité et de l'interaction entre le texte, la voix et l'image. L'ouvrage offre ainsi une contribution pertinente à l'étude de ce que Ventura et Mottet appellent la « fertilisation croisée » de l'image par le texte ou du textuel par le visuel.

J'émettrai quelques réserves minimes avant de souligner la grande valeur des articles. Premièrement, certains articles dans cet ouvrage comportent des erreurs grammaticales ou des phrases maladroites qui gênent parfois la lecture. Cela est bien dommage puisque les propos sont fort intéressants ; les articles auraient donc bénéficié d'un travail d'édition plus rigoureux. L'autre bémol est qu'il y a encore de nombreuses traces de la présentation orale, telle « cette communication », « this paper », « this talk », ainsi que plusieurs instances où la syntaxe relève du langage parlé. Bien que la voix constitue une problématique centrale de l'ouvrage et qu'on puisse ainsi voir l'oralité des essais comme un miroir des propos, on peut aussi se demander à quel point les textes ont été retravaillés et approfondis en vue de la publication.

Par ailleurs, bien que l'introduction présente les objectifs et la problématique d'une manière pertinente et convaincante, elle contribue peu à la cohérence du volume. Malheureusement, les résumés des contributions ne sont pas présentés selon l'ordre de parution dans l'ouvrage et les quatre sections ne sont jamais expliquées. Dans un volume aussi éclectique, il aurait été bien de présenter quelques explications sur l'organisation de l'ensemble, explications qui auraient pu étoffer les discours théoriques et proposer des pistes d'interprétation.

On peut aussi regretter l'absence de quelques planches qui auraient permis aux lecteurs de voir les tableaux, les scènes filmiques ou les [End Page 500] objets artistiques dont il est question dans les études. (On fait exception de la photographie de couverture qui est abordée dans l'entrevue à la fin du volume.) Il me semble qu'un ouvrage qui privilégie les rapports entre la littérature...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 499-503
Launched on MUSE
2011-07-15
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.