In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Genèses de soi. L'écriture du sujet féminin dans quelques journaux d'écrivaines
  • Claudine Potvin (bio)
Julie LeBlanc , Genèses de soi. L'écriture du sujet féminin dans quelques journaux d'écrivaines. Montré al, Les é ditions du remue-mé nage, 2008, 238 p., 24,95$.

Julie LeBlanc explore dans Genèses de soi la génétique textuelle au féminin et tout particulièrement la genèse du moi dans l'écriture diaristique. Elle étudie dans un ouvrage érudit et rigoureux les journaux de cinq auteures contemporaines : le journal diffusé de Madeleine Ouellette-Michalska (antécédent du journal publié), Nicole Brossard (journaux intimes), Marie-Claire Blais (carnets d'écriture), Annie Arnaux (journal d'écriture), Madeleine Monette (récit autobiographique).

LeBlanc présente l'écriture diaristique à partir d'une perspective féministe. Dans son étude, on apprend « comment et dans quelles conditions les journaux de ces écrivaines ouverts à toutes les « audaces d'écriture» furent rédigés ». C'est à travers l'examen de dossiers préparatoires, de brouillons, d'ébauches, de manuscrits / tapuscrits, d'archives, de fonds de bibliothèque, de fragments et de carnets que LeBlanc reconnaît, retrace, dessine un cheminement identitaire chez ces auteures d'une part et articule ou repère la construction d'un sujet féminin de l'autre, ce qu'elle nomme « une certaine esthétique ou poétique de l'écriture diaristique au féminin ».

À titre d'exemple, dans le premier chapitre, LeBlanc considère le journal diffusé de Madeleine Ouellette-Michalska comme un avant-texte ou un antécédent de La tentation de dire, le livre publié qu'elle présente comme une « authéorisation » au féminin. Le journal intime et la pratique autobiographique suggèrent que les récits de vie ou la (pseudo) réalité peuvent se penser en termes de « producteurs de fictions ». Or, il faut noter que Ouellette-Michalska intègre dans son récit des cahiers de son aïeule. [End Page 482]

L'examen de ces textes sert donc jusqu'à un certain point de prétexte à envisager une genèse de la pratique citationnelle. L'auteure de Genèses de soi cherche également à montrer les enjeux littéraires entre l'écriture auto-biographique, l'intertextualité et la genèse textuelle manifeste dans le double processus d'écriture / lecture. Comme le précise LeBlanc,

On remarque, dans les journaux de Madeleine Ouellette-Michalska, une véritable subversion des règles qui sous-tendent les présupposés formels et isotopiques du journal intime. Par l'hétérogénéité des récits présentés, la pluralité des voix narratives mises en scène, la nature métadiscursive des réflexions énoncée et l'envergure de la pratique intertextuelle actualisée, ces journaux se distancient des formes canoniques de l'écriture journalière.

Il faudrait sans doute associer ce phénomène de subversion à la pratique du journal intime en général (tout au moins dans son expression du féminin) et à l'articulation scripturaire du sujet femme.

L'ouvrage de LeBlanc s'appuie sur un large cadre théorique (études génétiques, diaristiques, féministes, narrotologiques, sémiotiques, autobiographiques, herméneutiques), ce qu'une bibliographie soignée confirme. Autant de considérations qui nous ramènent constamment à la genèse de la production et la création textuelles et qui tendent à créer une image du manuscrit. En effet, la reproduction d'extraits, de feuillets et de croquis de manuscrits tirés de fonds de bibliothèques ajoutent à la lecture de Genèses de soi une dimension graphique extrêmement révélatrice du travail d'écriture (pensons aux ratures, ajouts, déplacements, transformations, réécritures, etc.). Dimension susceptible, cela va de soi, d'enrichir les différentes lectures du texte.

Roland Le Huenen écrit dans sa postface que « Julie LeBlanc excelle à saisir le dynamisme dialogique des récits diaristiques et des textes qui circulent dans leur entour, à démêler le feuilleté de leurs relations mais aussi à rendre compte de leurs imbrications, à faire jouer ensemble ces instruments à la fois isolables et complémentaires que sont manuscrits, journaux d'écriture et carnets de...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 482-483
Launched on MUSE
2011-07-15
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.