In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Notices bio-bibliographiques des auteurs

Carla Calargé est originaire du Liban. Elle est Maître-Assistante de littérature française et francophone à Florida Atlantic University (Boca Raton). Ses recherches portent sur le roman francophone du monde arabe et sur le roman de l'Afrique du Nord et du Proche-orient en particulier. Elle a publié des articles sur Maalouf, Boudjedra, Laroui, Berger, et Schéhadé parmi d'autres.

Joëlle Cauville est professeur agrégé de français à l'Université Saint Mary's d'Halifax (Nouvelle Écosse, Canada). Depuis 1991, elle enseigne la langue, la littérature et la culture françaises. Ses recherches et publications ont porté sur les œuvres de Michel Tournier, Jeanne Hyvrard, Colette, Marguerite Duras et plus récemment Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt et Aki Shimazaki, dans des perspectives mythocritiques et/ou féministes. Elle s'intéresse également à la problématique de la "littérature-monde en français" et se penche présentement sur l'œuvre de Le Clézio selon cette orientation. En plus de nombreux articles sur la littérature française contemporaine, elle a publié en 1996 Mythographie hyvrardienne aux Presses de l'Université Laval. En 1997, Réécriture des mythes: l'utopie au féminin a paru aux éditions Rodopi, avec Metka Zupancic. Finalement, Appartenances dans la littérature francophone d'Amérique du Nord a été publié en collaboration avec Larry Steele et Sophie Beaulé aux Editions Le Nordir, en 2005.

Boubakary Diakité enseigne la littérature francophone à Franklin and Marshall College à Lancaster, en Pennsylvanie (Etats Unis). Ses recherches portent sur les littératures francophones d'Afrique de l'Ouest et, en particulier, sur la question de l'oralité dans le roman. Il est en train d'achever un ouvrage intitulé Le Mythe de l'ancêtre rebelle qui propose une relecture des classiques africains sous un angle qui reconsidère celui, plus répandu, de la défense des traditions. Il s'intéresse aussi aux expressions identitaires dans l'immigration en France, plus particulièrement aux rapports entre la "littérature-monde en français" et les écrivains africains des générations précédentes.

Hafid Gafaïti est Andrew Mellon Distinguished Professor, Paul Whitfield Horn Professor of Romance Languages et Jeanne Charnier-Qualia Professor of French and Francophone Studies à Texas Tech University. Auparavant, il avait enseigné [End Page 273] les littératures anglophones, francophones et comparées en Algérie et dans plusieurs universités américaines. Il est l'auteur ou co-auteur de quinze ouvrages, dont Kateb Yacine: Un homme, une œuvre, un pays, Rachid Boudjedra l'auteur ou la passion de la modernité, Les Femmes dans le roman algérien, La Diasporisation de la littérature postcoloniale, Transnational Spaces and Identities of the Francophone World et Repenser le Maghreb et l'Europe. Il est également auteur de trois recueils de poèmes composant le triptyque bilingue Meurtres et fraternités/Murders and Brotherhoods. Hafid Gafaïti est spécialiste des littératures et cultures francophones, rédacteur en chef de Nouvelles Etudes Francophones et directeur de la collection "Etudes transnationales, francophones et comparées" (L'Harmattan).

Mohamed Ghazu enseigne la langue et la littérature française à l'Université de Philadelphia en Jordanie. Ses recherches portent essentiellement sur la littérature française du 18ème et surtout du 19ème siècle. Il a publié des articles sur le point de vue de certains orientalistes tels que Chateaubriand, Nerval et Voltaire sur l'Orient. Ses intérêts s'étendent à toute la littérature française. Il s'intéresse également à l'influence de la liberté et de la littérature sur la pensée et les mœurs de la société. Il a traduit et publié des nouvelles de Villiers de l'Isle-Adam et de Didier Daeninckx.

Jean-Frédéric Hennuy est originaire de Liège en Belgique. Il enseigne les littératures et les cultures francophones ainsi que la littérature française contemporaine à Bennington College dans le Vermont. Ses recherches portent essentiellement sur les relations existant entre la littérature belge de langue française (notamment le concept de Belgitude) et les...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 273-276
Launched on MUSE
2011-03-31
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.