In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Amérique du nord:Ontario et Ouest canadien
  • Juan Jiménez-Salcedo

Ouvrages critiques

Bélanger, Nathalie, Nicolas Garant, Phyllis Dalley et Tina Desabrais, coords. Produire et reproduire la francophonie en la nommant. Sudbury: Prise de parole, 2010. ISBN 9782894232422. 366 p.

Ce recueil rassemble les contributions de dix-neuf chercheurs autour d'un projet multidisciplinaire ambitieux: tenter de mieux comprendre comment différents processus sociaux, politiques et institutionnels contribuent à produire et à reproduire la francophonie en la nommant, autrement dit en la définissant, la codifiant, voire la normalisant. Pour ce faire, les auteurs présentent une série d'exemples qui incitent à de nouveaux questionnements. La réflexion se bâtit autour de trois axes. Le premier interroge le rôle des mots, des définitions, des catégories dans le processus d'inclusion et d'exclusion à l'œuvre au sein des institutions et des organismes dits francophones. À cet égard, l'article de Gabrielle Parker ("Vers une francophonie archipel") explore la notion d'archipel pour représenter la francophonie, métaphore féconde qui met en avant l'idée d'une francophonie aux multiples frontières partageant un socle commun, en l'occurrence la langue française, tels les îlots d'un archipel de valeurs culturelles partagées dans la diversité. Il en est de même pour l'article de Normand Labrie sur la construction identitaire en Ontario par l'analyse des politiques d'aménagement linguistique ("La construction identitaire en milieu francophone à l'épreuve de l'analyse du discours"). Dans cet article il est question de la francophonie non pas tellement en tant qu'entité culturelle, mais vraiment en tant que projet politique.

Le deuxième axe s'intéresse aux rapports entre les définitions et énoncés politiques ou institutionnels et la francophonie qu'ils essayent de représenter. La tentative est grande d'expliquer la réalité des institutions francophones en mettant en avant leur statut, leur mandat, leur histoire. Dans cette perspective, l'institution francophone apparaît comme le vecteur d'une volonté collective de survie. En réalité, il existe une francophonie plus complexe que celle spontanément attribuée à l'institution francophone. Cette problématique donne lieu à des articles qui explorent, par exemple, des aspects du système de l'éducation: c'est le cas de l'article de Pierre Foucher sur l'impact des définitions constitutionnelles des personnes ayant droit de fréquenter l'école française ("Les ayants [End Page 197] droit: définir l'identité constitutionnelle des francophones"). Il en est de même pour l'article de Nicolas Garant sur la contribution de la section francophone du ministère de l'Éducation de l'Ontario à produire la réalité franco-ontarienne ("La production institutionnelle de la réalité franco-ontarienne: le cas du ministère de l'Éducation de l'Ontario").

Le troisième axe examine comment s'articule la réalité entre francophonie définie et francophonie reçue. Cet axe soulève la question de la mise en œuvre des politiques officielles ou institutionnelles, celle de leur emprise sur le réel et le quotidien et celle de l'apport du quotidien sur la création du savoir. Parmi les articles, celui de Marie LeBel retrace le rôle des intellectuels en milieu minoritaire entre 1970 et 1985 ("Positions, postures et 'im-posture': les intellectuels en milieu minoritaire. Le Nouvel-Ontario, 1970–1985"). Les articles de Tina Desabrais ("L'homme qui donnait la parole à ceux qui n'en avaient pas … Saisir le brio de Dalpé à (re)produire la francophonie par la réception de la pièce Le chien") et de Mariette Théberge ("Le rapport dialogique de l'artiste et de sa communauté selon la perspective systémique de l'étude de la créativité") explorent la contribution des artistes, notamment ceux du milieu théâtral, à la définition de la francophonie en milieu minoritaire.

Il en ressort que les processus de définition de la francophonie sont éclatés, pluriels et en évolution, donc qu'il est préférable de les aborder dans une perspective relationnelle, comme des réalités sociales complexes. Ce faisant, cet ouvrage aide à saisir comment...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 197-202
Launched on MUSE
2011-03-31
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.