Abstract

Ahmadou Kourouma est-il véritablement un écrivain créateur? Est-il simplement un habile traducteur en français de formules et formes littéraires empruntées à ses sources ethniques malinkés? Contrairement aux approches selon lesquelles Kourouma excelle dans la reproduction d'oeuvres empruntées à l'oralité, il faut affirmer que son génie transcende la traduction de la tradition. En réalité, l'écriture d'En attendant le vote des bêtes sauvages s'appuie sur une technique à cheval entre la désécriture et "l'oralité feinte." Conscient de la précarité et de l'instabilité des cultures africaines postcoloniales, Kourouma adopte une écriture fondée sur la contradiction de formes et le conflit de genres et modèles narratifs. Faisant éclater les mécanismes de l'écriture, il trahit les modèles traditionnels et occidentaux pour délivrer un roman instable où narrateurs et personnages évoluent dans une duplicité créatrice.

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 55-71
Launched on MUSE
2011-03-31
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.