Abstract

Une étude des recensements canadiens de 1971 à 2001 montre que des analyses à la fois par cohortes et par périodes nous permettent de mieux comprendre les changements survenus en matière de trajectoires de revenus. Les analyses par cohortes révèlent une restructuration importante des trajectoires de revenus selon l’âge parmi les travailleurs ayant un emploi à temps plein et travaillant toute l’année. Chez les hommes, en plus du fait que les revenus des jeunes ont passablement baissé, les revenus ont augmenté plus rapidement avec l’âge, l’âge du revenu maximum s’est élevé et les revenus ont moins baissé après l’âge du revenu maximum. Chez les femmes, la trajectoire des revenus, qui n’étaient presque aucunement liés à l’âge en 1970, s’est rapprochée de celle des hommes. Les trajectoires de revenus dépendent aussi du degré de scolarité, du fait que l’on soit ou non immigrant, et du fait que l’on soit blanc, membre d’une minorité visible ou autochtone. Les analysent par périodes indiquent la présence d’un bouleversement important entre 1970 et 1980 : les revenus des femmes ont augmenté de façon spectaculaire, et les bénéfices associés aux études universitaires ont diminué, peu importe l’âge. Ces résultats contredisent donc l’argument selon lequel l’évolution technologique en faveur des travailleurs qualifiés a influencé la restructuration des revenus.

Abstract

Analysis of the 1971–2001 Canadian Censuses shows that both cohort- and period-based analyses contribute to understanding change. Cohort models reveal substantial reshaping of the age trajectories of the earnings of fulltime full-year workers. The earnings of young men declined substantially, men’s earnings increased more rapidly with age, the age of peak earnings increased, and earnings declined less after their peak. Women’s earnings, nearly unrelated to age in 1970, came to resemble the age trajectory of men. Earnings trajectories are also a function of education, immigration, and racialization. The period models reveal a substantial shock between 1970 and 1980 that dramatically increased the earnings of women and lowered the university premium at all ages. These results do not support the argument that skill-biased technological change (SBTC) reshaped the earnings.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-9917
Print ISSN
0317-0861
Pages
pp. S95-S113
Launched on MUSE
2011-03-24
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.