Abstract

This study examines the longitudinal trajectories of two Korean ESL immigrants’ L2 learning motivation from an Activity Theory perspective. Two highly skilled immigrants participated in monthly semi-structured interviews over a period of 10 months. The research questions are as follows: (1) How does the relationship between ESL learners and their perceived social contexts affect and shape the way in which their ESL learning motivation develops? (2) How can the factors affecting the changes in ESL learning motivation be explained from an Activity Theory perspective? The recurring themes in the monthly interview data were coded and aligned to Engeström’s (1999a) activity-system model; important interactions among the subcomponents of the model are presented and discussed. The results indicate that (1) the dynamism in ESL learning (de)motivation can be coherently explained in a series of longitudinal activity-system models; and (2) that it is not the ESL context per se but each participant’s recognition of it that plays a pivotal role in creating, maintaining, and terminating ESL learning motivation.

Cette étude porte sur la trajectoire longitudinale de la motivation envers l’apprentissage de l’anglais langue seconde (AL2) de deux immigrants Coréens, dans la perspective de la théorie scandinave de l’activité. Sur une période de dix mois, deux immigrants hautement qualifié sont participé à des entrevues mensuelles semi-structurées. La recherche visait à répondre aux questions suivantes : (1) Comment la relation des apprenants d’AL2 avec le contexte social perçu où ils évoluent influence-t-elle leur motivation envers l’apprentissage de la langue? (2) Comment la théorie de l’activité peut-elle rendre compte des facteurs qui provoquent des changements dans la motivation envers l’apprentissage de la langue? Les thèmes récurrents parmi les données obtenues lors des entrevues mensuelles sont été codés et répartis selon le modèle du système d’activitéa d’Engeström(1999a); des interactions importantes entre les sous-composantes du modèle sont présentées et discutées. Les résultats indiquent (1) que l’évolution de la (dé)motivation envers l’apprentissage de l’AL2 s’explique régulièrement par une série longitudinale de modèles de système d’activité; et (2) que ce n’est pas le contexte linguistique lui-même qui est crucial pour la naissance, l’alimentation et la disparition de la motivation, mais bien la reconnaissance de ce contexte par chaque participant.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 91-122
Launched on MUSE
2011-03-10
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.