Abstract

Les missionnaires catholiques français se faisaient une idée des sociétés d'initiation mâles au Gabon aux années 1890 en prenant comme point de référence la franc-maçonnerie. Par conséquence les missionnaires ont introduit la construction d'un structure analytique uniquement francophone qui était reproduit dans les premières études ethnograpiques de la réligion gabonaise. Tracer le developpement de ce structure dans les oeuvres des missionnaires et les ethnologues est le but de la première partie de cet essai.

La deuxième partie cherche à démontrer comment les éléments de ce discours produit par les Français —qui poussait du sol fertile du conflit entre les intérêts catholiques et laïques en France pendant les premières décennies de la Troisième République —ont été appropriées par les élites gabonnaises quand ils participaient aux sociétés et en formulaient des types nouveaux.

pdf

Additional Information

ISSN
1543-7787
Print ISSN
1539-3402
Pages
pp. 17-31
Launched on MUSE
2010-10-13
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.