In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Du secours à l'entraide. Genèse de la Mutualité postale (1879-1930)
  • Patricia Toucas-Truyen
Nathalie Grégoire .- Du secours à l'entraide. Genèse de la Mutualité postale (1879-1930). Paris, Les Cahiers pour l'histoire de La Poste, 2008, 137 pages.

L'histoire de la mutualité a connu un démarrage tardif, contemporain de l'apparition de la crise du système de santé au début des années 1980. Initiée par les travaux de Michel Dreyfus, André Gueslin et Bernard Gibaud, elle s'est régulièrement enrichie d'études nouvelles, témoignant de la variété des approches (institutionnelle, sociologique, monographique, comparaisons internationales). Cependant l'histoire mutualiste est loin de devenir un nouveau genre historiographique. En effet, la multiplication des ouvrages commémoratifs réalisés ces dernières années à la demande des organisations ne doit pas faire oublier que le thème - réputé aride - de la protection sociale ne suscite pas tant de vocations universitaires chez les étudiants en master et les doctorants en histoire.

C'est pourquoi il nous semble opportun de présenter cet ouvrage, issu d'un mémoire de maîtrise réalisé sous la direction de Michel Dreyfus (Université Paris I, 2005). Si l'histoire de cette mutualité professionnelle a déjà été retracée par Gilles [End Page 153] Heuré au cours des années 19908, l'angle d'étude est ici sensiblement différent. L'auteure s'appuie sur le dépouillement de deux corpus d'archives - les bulletins internes des mutuelles et les dossiers de trois générations de personnels – pour montrer comment le cloisonnement catégoriel des oeuvres mutualistes, calqué à l'origine sur celui de la main-d'oeuvre postière, s'estompe progressivement entre 1879 et 1930. Tributaires des sources consultées, ces dates extrêmes encadrent une période féconde pour l'activité mutualiste postale, sans pour autant correspondre à des tournants décisifs. En effet, Nathalie Grégoire rappelle que le fait mutualiste dans les postes est bien antérieur à 1879, et qu'il s'est développé concomitamment à la mise en place d'une protection sociale minimale pour les fonctionnaires (retraite en 1853, mise à disposition de médecins par l'administration). En plein essor à partir de 1879, date de création de l'Amicale, la mutualité postale reflète la pluralité des conditions de postiers. Bien que recrutant sur l'ensemble du territoire national – ce qui est rare pour la mutualité du XIXe siècle -, chaque mutuelle cible une catégorie de personnel pour laquelle elle pallie la médiocrité des prestations versées par l'État, et développe de nouveaux secours, comme des pensions de réversion pour les veuves et les orphelins.

L'irruption du discours gestionnaire dans les assemblées est un phénomène commun à l'ensemble du mouvement mutualiste dès les années 18809. Toutefois la mutualité postale se distingue par une traduction précoce de cette tendance dans les pratiques, soit une externalisation de la gestion confiée à des actuaires extérieurs aux sociétés. La création d'une société de lutte contre la tuberculose en 1902 représente la première initiative trans-catégorielle, et le début d'un processus fédératif qui aboutit après la Première Guerre mondiale, en 1923, à la création de la Fédération des sociétés postales de mutualité de France et des colonies. Cette époque d'ouverture de la mutualité à toutes les catégories est également marquée, sur le plan fonctionnel, par une tendance à l'individuation des prestations résultant de la séparation des risques. On note l'absence totale de collaboration entre mutuelles et syndicats, un grand classique du mouvement social français jusqu'aux années 1930… hormis dans la Fonction publique, en raison de la reconnaissance légale tardive du syndicalisme (1925). Ignorant, dans leurs bulletins, les grèves qui agitent l'administration postale en 1909, les dirigeants mutualistes adhèrent majoritairement à la vision libérale de la prévoyance, allant jusqu'à remettre en question les prérogatives de l'État employeur en...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 153-155
Launched on MUSE
2010-07-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.