In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Les anarchistes contre la République. Contribution à l'histoire des réseaux sous la Troisième République (1880-1914), and: Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914 : échanges, représentations, transferts
  • Marianne Enckell
Vivien Bouhey . – Les anarchistes contre la République. Contribution à l'histoire des réseaux sous la Troisième République (1880-1914). Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2008, 491 pages. Préface de Philippe Levillain. « Histoire ».
Constance Bantman . – Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914 : échanges, représentations, transferts. Thèse de doctorat de civilisation britannique sous la direction de François Poirier, Université de Paris XIII-Villetaneuse, 2007, 730 pages.

Dans son Histoire du mouvement anarchiste en France, Jean Maitron use d'une formule peu heureuse quand il écrit que de 1882 à 1894 « il n'existe que des groupes locaux, sans liens entre eux ». Affirmation bien vite démentie par ce qu'il écrit ensuite sur les tournées de conférences ou la diffusion des journaux anarchistes. Mais affirmation prise à la lettre – pour la contester – par Vivien Bouhey, qui croit pouvoir démontrer qu'il aurait existé des comités secrets, un réseau efficace, des chefs et des exécutants disciplinés. Constance Bantman, quant à elle, relève « l'irréalisme » de cette théorie, le mythe récurrent « d'une organisation tentaculaire préparant la révolution depuis Londres » notamment (p. 318). Tous deux ont fait un énorme travail de lecture des périodiques, de dépouillement d'archives et d'analyse des travaux antérieurs sur la période considérée. Ils en tirent toutefois des enseignements bien différents ; pour des questions de méthode, essentiellement.

V. Bouhey parle de « réseaux » dans son titre, mais il traite surtout d'associations de malfaiteurs, de pôles structurants, de concertation, sans discuter de la notion d'organisation d'un point de vue politique ou sociologique. Ses anarchistes ont peu de chair, rarement un prénom ou une biographie ; leurs relations de groupe, de « clique », voire de complot n'ont guère plus de réalité. Tout serait parti selon l'auteur d'une réunion secrète à Vevey, en septembre 1880, qui aurait prôné l'étude et l'application des « sciences techniques et chimiques ». Il recopie Maitron, qui citait à la [End Page 159] légère un « rapport sans date » conservé aux Archives nationales4. Or il est facile de constater qu'il s'agit là d'une brève synthèse rédigée douze ou quinze ans après les faits : rien d'étonnant si le mouchard mélange une résolution adoptée à Londres en 1881 avec un prétendu programme antérieur d'un an. Les hommes réunis à Vevey étaient en fait surtout des Allemands, partisans de la Freiheit de Johann Most, et même la grande enquête suisse de 1895 sur les menées anarchistes n'y accorde guère d'importance5. Maitron avait fait l'erreur de ne relever que les noms des Français (hormis Kropotkine) qui y auraient participé, et Vivien Bouhey n'a pas pris la peine de vérifier sur pièces ; il aurait constaté que l'auteur du rapport contredit sa thèse, puisqu'il conclut que « l'autonomie de ces groupes est la seule chose qui rende très difficile la surveillance et la découverte des attentats ».

Bouhey cite systématiquement les sources policières sans les vérifier ni les croiser avec aucune autre. « Si l'on synthétise les informations rapportées par les indicateurs londoniens tout au long de l'année 1893, Malato, Malatesta et surtout Marocco paraissent au centre des opérations décidées sur le continent », affirme-t-il péremptoirement (p. 273). Ces « informations » proviennent essentiellement de deux dossiers de la Préfecture de police parisienne (BA/1503 et 1504). Le rapport qui les résume dit textuellement : « Un comité directeur établi à Londres donne le mot d'ordre à la faction : ses principaux membres sont Kropotkine, Malatesta, Malato, Marocco etc. »6. Que penser de ce raccourci ? Le nom de Pierre Kropotkine n'est pas retenu par...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 159-161
Launched on MUSE
2010-04-21
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.