Abstract

Le coût croissant de soins de santé et le changement des profils démographiques ont entraîné le déplacement et la redistribution du financement et des services entre les zones rurales et urbaines. La plupart des analyses économétriques de l'utilisation de services de santé au Canada incluent des contrôles larges selon la province et l'état rural/urbain; mais relativement peu du travail économétrique a porté sur la variation géographique dans l'utilisation de services de santé. À l'aide de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC 2.1), nous avons examiné les déterminants de diverses mesures d'utilisation des services de santé par les Canadiens âgés de 55 ou plus d'une gamme de zones urbaines et rurales de résidence. Notre analyse de régression a montré que les anciens résidents dans les zones rurales font moins visites chez un omnipraticien, chez un spécialiste et chez un dentiste par rapport aux résidents urbains. Tout étant égal, il n'existe aucune différence significative parmi nuits passées à l'hôpital ou dans les besoins de soins de santé non satisfaits. Cependant, apres contrôle pour les caractéristiques démographiques, le statut socioéconomique, l'assurance santé privée et l'état de santé, ces différences sont importantes.The rising cost of health care and changing demographic profiles have resulted in the relocation and redistribution of funding and services between rural and urban areas. Most econometric analyses of Canada's health service use include broad controls by province and rural/urban status, but relatively little econometric work has focused on geographical variation in health service use. Using the Canadian Community Health Survey 2.1, we examined determinants of various measures of health services use by Canadians aged 55 or older across a range of urban and rural areas of residence. Our regression analysis showed that older residents in rural areas made fewer visits to a general practitioner, to a specialist, and to a dentist relative to urban residents. All else being equal, there are no significant differences in hospital nights or in unmet healthcare needs. These differences are significant after controlling for demographic characteristics, socioeconomic status, private health insurance, and health status.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1107
Print ISSN
0714-9808
Pages
pp. 23-37
Launched on MUSE
2010-03-21
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.