Abstract

This article offers a critical analysis of the language socialization of Spanish-speaking families in a Scout group in Metro Vancouver. Using tools of discourse analysis, the article examines the language use patterns of the participants, particularly focusing on the language ideologies to which they oriented themselves and the identities indexed by their linguistic actions. A key finding is that language ideologies and practices can unwittingly reproduce the very dominant ideologies they are designed to challenge. The concept of agency is addressed in terms of the families' appropriation of the values of the Scout Movement in order to assert their identities and in relation to their children's active roles in the process of socialization. Finally, the author problematizes the role of identity in heritage language (HL) development, calls attention to the need for language maintenance theory to acknowledge the complexities entailed for individuals, and draws attention to the existence of complex and potentially contradictory processes of socialization.

Abstract

Cet article présente une analyse critique de la socialisation par la langue de familles hispanophones dans un groupe scout de la région de Vancouver. Au moyen d'outils d'analyse du discours, l'article examine la langue d'usage des participants, en centrant l'analyse sur les idéologies du langage vers lesquelles ceux-ci s'orientaient et les identités dont leurs actions linguistiques étaient les indices. Une des principales conclusions est qu'il arrive que l'on reproduise involontairement, par les idéologies et les pratiques du langage, les idéologies même que celles-ci sont conçues pour mettre en question. Le concept de rôle actif est abordé sous l'angle de l'appropriation par les familles des valeurs du mouvement scout dans le but d'affirmer leur identité et en rapport avec le rôle actif des enfants dans le processus de socialisation. Enfin, l'auteur examine la problématique du rôle de l'identité dans le développement de la langue d'origine, attire l'attention sur la nécessité de la théorie du maintien de la langue pour reconnaître la complexité de ce que la langue d'origine entraîne pour les individus, et attire l'attention sur l'existence de processus de socialisation complexes et potentiellement contradictoires.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 101-129
Launched on MUSE
2009-10-09
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.