Abstract

Christian Prigent, Valère Novarina et Jean-Pierre Verheggen prennent le parti d'"être bête de langue" pour penser ensemble les deux pôles sémantiques qu'article la devise rimbaldienne: animalité et idiotie. À l'encontre de l'anthropocentrisme prévalant, ils célèbrent dans l'humain la part de bêtise, mettant en œuvre une nouvelle ontologie animalière.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 163-176
Launched on MUSE
2009-08-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.