In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Book Reviews The introduction and first chapter ("Becoming-Cajun") lay the groundwork for Stivale's blossoming interest in the topic, and they situate the key concepts of identity, authenticity, enchantment and disenchantment in relation to the past and present of Cajun culture. Chapter 2 discusses the thematics of the Cajun music repertoire: nomadism and "the poetic paradox of 'rooted errantry'" (43), displacement, and (dé)paysèment. Chapter 3 addresses "the cultural affirmation of Cajun identity as revealed in different forms of representation in film" (75). In Chapter 4, concept comes to practice as we accompany Stivale, his dancing partner, and his criticalcultural arsenal into a variety of Cajun music and dance arenas where we get up close and personal with the concepts of "spaces of affects," "haecceities," and the "thisness" of the dance events. Chapter 5 considers the sociopolitical threat of disenchantment: tensions in the form of the linguistic isolation, racism, and the practice of exclusion that underlie the Cajun mandate for pleasure and freedom. To conclude, Chapter 6 returns to the enchantment, the hope for the future, presenting current initiatives toward inclusion and openness: the increased presence of women musicians and evidence of a growing interest in collaborative projects that bridge generations and various Cajun subcultures (cultural hybridity). By the close of this engaging amalgam of scholarly discourse and personal passion, it's a good bet the reader will share the author's enchantment with hybridity and his hope for continued growth and expansion of Cajun cultural practices. Les Essif University of Tennessee, Knoxville Alexandre Leupin. Lacan Today: Psychonalysis, Science, Religion. New York: Other Press, 2004. Pp. xxxvi + 150. La thèse essentielle du dernier livre d'Alexandre Leupin est d'ordre éthique et s'énonce de la façon suivante: la singularité du désir du sujet est le dernier front de résistance à l'expansion surmoïque de la science. Celle-ci consiste dans un processus de littéralisation du sujet, dont le point de visée est son abolition. Mais pourquoi le progrès de la science menacerait-il le sujet de l'inconscient que Lacan a défini comme une matrice de combinatoires signifiantes? Pourquoi les jeux des petites lettres mettraient-ils en risque un sujet dont l'être est de lettre? C'est que l'œuvre de Lacan s'organise autour de cette aporie fondamentale qui consiste à garder le sujet au sein de la structure et, par extension, au sein de la science—instances qui se caractérisent justement de l'abolir. Par cons équent, la vérité du désir du sujet, énoncée par le discours de l'inconscient, le pose comme un corrélat antinomique de la science qui, de son côté, ne s'occupe pas du sexuel freudien. La question éthique s'incrit ainsi dans un cadre épistémologique qui concerne le rapport de la psychanalyse au champ scientifique. La théorie des coupures épistémologiques majeures, amorcée par Kojève, Koyré et Lacan, et développée par Leupin dans ses œuvres, notamment celles qui concernent le Moyen Âge, postule que le dogme chrétien de l'Incarnation a créé les conditions de possibilit é de la science moderne dont la psychanalyse est une extension de par sa démarche acosmologique . Mais cette démarche, qui consiste à mathématiser les lois de l'inconscient, s'arrête là où l'inconscient parle pour dire la vérité du désir du sujet. Car la singularité radicale de ce désir en fait une limite à l'élan régulateur, catégorisant et universel du savoir conceptuel. Alexandre Leupin décrit les principales étapes de la mise en place de l'éthique de la singularit é chez Lacan: le Petit a et la Pastoute. L'objet a prend du relief dans l'enseignement de Lacan à partir du moment où il devient évident que ce qui soutient le désir n'est pas seulement logique (le signifiant) mais aussi phénoménologique (l'objet). La notion de Pastoute désigne la jouissance féminine comme objection à l'universel. Contrairement à L'homme, qui forme une catégorie universelle, un tout, les femmes constituent un ensemble ouvert et, par conséquent, ne peuvent qu...

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 101-102
Launched on MUSE
2010-06-24
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.