In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Trois avis de décès: L'Etranger, La Peste et Le Premier homme Hiroshi Mino CELUI QUI REÇOIT UNE LETTRE devrait y répondre. Il peut le faire par une lettre en retour mais il peut aussi choisir le silence ou une toute autre action que l'écriture. Si la lettre qu'il a reçue est un avis de décès, il lui sera demandé d'offrir ses condoléances. Si cet avis annonce la mort de celui ou celle qu'il aime, un travail de deuil sera indispensable. Le fait de recevoir l'avis de décès d'une personne aimée signifie que, n'étant pas sur les lieux, on n'a pas pu fermer les yeux du défunt. De deux personnes qui sont obligées de vivre séparément pour des raisons diverses, il advient que l'une meurt, et qu'un faire-part de décès arrive à l'autre. La personne qui le reçoit doit accourir auprès du défunt le plus rapidement possible. Meursault ayant reçu l'avis de décès de sa mère prend immédiatement l'autobus pour aller à l'asile veiller la défunte et assister à son enterrement. Rieux, lui, à l'annonce de la mort de sa femme dans une maison de santé en montagne, ne peut sortir de la ville fermée à cause de la peste. Pour la mère de Jacques qui reçoit l'avis de décès de son mari, l'hôpital où il est mort se trouve trop loin de là où elle habite. Ainsi, L'Étranger, La Peste et Le Premier homme nous présentent des personnages qui reçoivent un faire-part de décès et leurs différentes réactions. Qu'ils assistent ou non à l'enterrement, comment accepter la mort de l'être aimé et comment faire le travail de deuil, ce sera leur problème1. De ces trois annonces, les deux premières sont des télégrammes et la dernière une lettre. Malgré sa brièveté, l'importance du message est infinie. Le faire-part du décès de l'être que l'on aime, c'est sans doute le message le plus grave que l'on reçoive de sa vie. L'Étranger 1) le télégramme Dans L'Étranger un télégramme annonçant la mort de la mère arrive de l'asile, et ici tout commence: Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de l'asile: «Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués». Cela ne veut rien dire. C'était peut-être hier2. 74 Winter 2004 HiROSHI Mino Le télégramme est écrit en général le plus brièvement possible. Ici, le décès de la mère, les condoléances, la date de l'enterrement sont annoncés, mais à cause de la limite du nombre de mots les informations sont insuffisantes. L'expression «cela ne veut rien dire» concerne la date de la mort de la mère (aujourd'hui ou hier), mais en même temps le narrateur semble ne pas comprendre l'annonce même de la mort ou refuser de la comprendre. C'est comme si la mort de sa mère ne voulait rien dire pour lui. Il paraît pour Meursault que le télégramme qui omet de préciser la date du décès «ne veut rien dire», mais en revanche il l'informe nettement du projet de l'enterrement. Ici, plus que le moment exact de sa mort, la date de son enterrement semble constituer l'essentiel du message. Ce télégramme demande à Meursault d'assister à l'enterrement. Ayant reçu l'avis de décès, il ne manifeste rien de ses sentiments envers la morte, et sur le coup il envisage ce qu'il devrait faire: «Je prendrai l'autobus à deux heures et j'arriverai dans l'après-midi. Ainsi, je pourrai veiller et je rentrerai demain soir» (1127). Exhorté ainsi...

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 74-84
Launched on MUSE
2010-06-24
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.