Abstract

Même si la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents contient plus de références aux parents que l’ancienne législation relative à la justice pour les jeunes, elle parle peu des principes sous-jacents à la participation des parents. Par conséquent, il faut absolument examiner les opinions de ceux qui travaillent dans le système de justice pour les jeunes, parce que leurs perceptions devraient influer sur la manière dont on envisage cette participation parentale. Dans la présente étude descriptive, on a interrogé des agents de police de l’Ontario, des avocats de la défense et de la Couronne, des juges du tribunal pour adolescents et des agents de probation pour connaître leurs points de vue sur la participation parentale dans les procédures judiciaires visant des adolescents. La majorité des personnes interrogées croient que la Loi favorise activement la participation parentale. En plus d’appuyer et de défendre les jeunes, les responsables ont indiqué que les législateurs voudraient que les parents jouent aussi un rôle dans le changement de comportement des jeunes contrevenants. Cependant, on s’inquiète du fait que la législation actuelle encourage la participation parentale seulement en théorie, sans que cette théorie ne soit mise en pratique. Des points de vue différents, et même parfois contradictoires, parmi les groupes de répondants suggèrent la nécessité de mettre en place une formation interprofessionnelle pour permettre aux intervenants de travailler en collaboration plus étroite, afin de fournir aux jeunes et à leurs parents des renseignements appropriés, d’assurer une constante quant aux attentes sur le rôle des parents et de favoriser une participation plus efficace des parents.

Abstract

Although the Youth Criminal Justice Act (YCJA) contains more references to parents than did previous youth justice legislation, it contains little discussion of the principles underlying parental involvement. Thus, it is critical to explore the views of those who work in the youth justice system, as their perceptions may shape how they involve parents in the system. In this descriptive study, Ontario police, defence and crown counsel, youth court judges, and probation officers were interviewed regarding their perceptions of parental involvement in youth justice proceedings. Most respondents believed that the YCJA actively encourages parental involvement. In addition to support and advocacy for youth, officials indicated that legislators intend parents to play a role in addressing youths’ offending behaviour. Nevertheless, there were concerns that current legislation encourages parental involvement only in theory and that this does not translate into practice. Different, and at times conflicting, perspectives across respondent groups suggest the need for inter-professional training to enable the system to work more collaboratively to provide youth and parents with consistent information and expectations regarding parents’ roles and to promote more effective parental involvement.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0219
Print ISSN
1707-7753
Pages
pp. 255-270
Launched on MUSE
2009-04-26
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.