In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Génétique, poétique, autotextualité (Salammbô sous la tente) Éric Le Calvez LA CRITIQUE GÉNÉTIQUE n'est pas née hier, elle a son histoire et a enfin acquis une autorité incontestable. Il semble cependant présomptueux ou exagéré de parler, déjà , du devenir d'une discipline qui pour l'instant n'a ni singularité ni homogénéité; différentes pratiques coexistent , diverses par leurs méthodes comme par leurs ambitions, qui empêchent toute unité méthodologique et épistémologique. Il ne s'agit pas de trancher pour l'une ou l'autre, d'imposer des canons ou des règles (de décréter par exemple la narratologie supérieure à la psychanalyse); la critique est libre, et les choix subjectifs1. Liberté pourtant toute relative; il est des points de vue critiques qui s'accommodent évidemment mieux que d'autres des problèmes posés par les manuscrits, dont la nature fluctuante, où formation et transformations sont indissolublement liées, implique naturellement un examen des formes littéraires (quand on parle de génétique littéraire)2, du concept même d'écriture. Aussi la critique génétique a-t-elle nécessairement une vocation théorique. Les réponses qu'elle apporte, dans chacun des cas, devraient concourir , en bonne méthode, à l'élaboration d'une théorie esthétique, envisagée comme une esthétique de la production. Dans cette période de désertification théorique voire critique3, l'enjeu est certes louable: la génétique apparaît bien toujours comme une discipline programmatique, et même comme la seule, à présent, susceptible d'apporter des connaissances nouvelles sur la production textuelle et sur les processus d'écriture. Connaissances qui, tout en informant l'œuvre, cela devrait aller sans dire, informent réciproquement la théorie, en lui imposant des modulations notables, d'autant que la génétique nécessite une écoute attentive des textes et des avant-textes, un savoir-lire respectueux, une grande souplesse analytique (et intellectuelle), refusant le dogmatisme et les apories qui foisonnent dans le discours contemporain et qui, tout en voulant faire table rase du passé, n'offrent rien de nouveau, il faut l'avouer en toute honnêteté. Dans un tel contexte, croiser la poétique et la génétique paraît une entreprise naturelle et l'émergence d'une poétique spécifiquement génétique4, centr ée sur les modes de formation des formes littéraires (et parallèlement leur théorisation), une des tâches les plus nécessaires et prometteuses5. Tâche ardue toutefois: les dossiers génétiques sont en général énormes, souvent difVol . XLI, No. 2 29 L'Esprit Créateur ficiles à déchiffrer, à éditer6, et les généticiens ont tendance à se concentrer sur un auteur (sinon sur une œuvre) dont ils connaissent bien les manuscrits7. Toute analyse génétique exige beaucoup de temps, de rigueur, mais aussi de remises en question, tâtonnements et retours en arrière, car on ne peut généralement savoir, à l'avance, ce que vont nous révéler les brouillons; c'est souvent le brouillon qui, de diverses façons, commande et oriente le point de vue théorique. À ces difficultés s'en ajoutent d'autres, concernant notamment la multiplicité des concepts théoriques: va-ton étudier les processus intertextuels , autotextuels, l'émergence des configurations narratives, descriptives, thématiques, de faits de style spécifiques? Plus encore que pour les textes publiés, sans doute, on ne peut tout dire, et tout à la fois, sur un parcours génétique , sinon en se concentrant sur un petit fragment de texte (accompagné néanmoins d'une cohorte d'avant-textes), ce qui, en retour, fausse souvent la perspective d'ensemble, car ce sont justement l'interdépendance et la simultan éité de tous ces phénomènes qui concourent à la naissance du texte. Les problèmes matériels et méthodologiques sont, par la force des choses, multiples , ce qui explique pourquoi cette branche de la génétique est elle-même en devenir, voire un devenir de la critique...

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 29-39
Launched on MUSE
2010-06-24
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.