In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

L'Esprit Créateur en lui restituant son contexte: contexte historique et culturel (Antoine Compagnon, Jacques Ranci ère), question du biographique (Daniel Oster, Jean-Luc Steinmetz), questions d'esmétique, avec la relation au théâtre (Thierry Alcoloumbre, Patrick Besnier) ou à la peinture et à la photographie (Serge Meitinger, Jean-Michel Nectoux), réception de l'œuvre, avec le bilan de «cent ans de critique mallarméenne» par Gordon Millan et l'étude que propose Rosemary Lloyd de quelques pastiches de l'écriture mallarméenne. Mais les approches textuelles sont également bien représentées, par le biais de réflexions qui s'acheminent vers le théorique (la question de l'obscurité avec Michael Riffaterre, celle d'une «raison poétique dans Mallarmé» avec Pierre Campion, celle du Livre avec Pascal Durand), ou par le biais de commentaires de textes spécifiques, qui ensemble font valoir la richesse générique de l'œuvre et la diversité des méthodes permettant de l'appréhender: approche thématique de la «linéarité de Mallarmé» par Salah Stétié, très longue lecture «textique » du Sonnet en -yx comme «leçon d'écriture» par Jean Ricardou, lecture derridienne de la différence sexuelle dans L'Après-midi d'un Faune par JiIl Anderson, interrogation sur la notion de personnage dans Igitur par Kan Miyabayashi, lecture du Mystère dans les Lettres et d'autres textes de la «poésie critique de Mallarmé» par Sylvia Massias, approche rhétorique de La Musique et les Lettres par Bertrand Marchai. Dans certains cas, on peut déplorer la perpétuation d'une tradition malheureuse de l'exégèse de l'œuvre mallarméenne: celle du mimétisme stylistique, et souligner a contrario les mérites de la dernière contribution évoquée, qui interroge le «discours inintelligible» de Mallarmé sans se sentir obligée d'en adopter les tournures. On peut également déplorer le fait que le commentaire de la poésie versifiée de Mallarmé ait somme toute la portion congrue; ici aussi ces actes perp étuent une certaine tradition critique, comme le confirme Gordon Millan: «en mettant l'accent sur certaines parties de [l']œuvre au détriment du reste, [les] nouvelles méthodologies ont braqué l'attention sur les parties théoriques de l'œuvre, sur les fragments inachevés comme Igitur et les Notes pour le Livre [...]. L'œuvre achevée a été ainsi éclipsée par l'œuvre inachevée et la notion de l'échec s'est presque irrémédiablement associée [au nom de Mallarmé]» (376). A cet égard, il apparaît symptomatique que le nom de Paul Bénichou et ses commentaires attentifs des Poésies de Mallarmé ne soient évoqués qu'une seule fois dans ce volume (241). Au total, l'ouvrage apparaît donc comme un excellent témoignage de l'état actuel de la critique mallarméenne, et son plus grand mérite, en dépit des réserves qui viennent d'être faites, et dans le prolongement des travaux des deux organisateurs, réside dans la volonté de rendre Mallarm é à son époque afin de le relire «tel qu'en lui-même». Philippe Moret Université de Lausanne Yves Peyré, éd. Mallarmé 1842-1898. Un destin d'écriture. Paris: Gallimard/Réunion des musées nationaux, 1998. Pp. 205. 290FF. While the centenary of Mallarmé's death was marked by a flowering of conferences, exhibitions and publications, few were so rich, so memorable and so beautifully realized as the Musée d'Orsay's exhibition and this accompanying guide. Much in die exhibition had rarely been seen in public before, several objects widened our image of the poet-the little aids for teaching French children to tell the time in English or to pronounce me rébarbative sound "th"—and, most imaginatively , die room devoted to the Coup de dés presented the poem written around the walls, revealing its shapes and contours as never before. Yves Peyré, head librarian of the Doucet collection , has put together a quite remarkable collection of essays, which complement the catalog to create this splendid publication. Lavishly illustrated, it adds to the...

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 112-113
Launched on MUSE
2010-06-24
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.