In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Avant-propos. Miroir de la philologie: voix du débat européen (II)
  • Alvaro Barbieri

Dans cette deuxième livraison de Textual Cultures, la section des Continental and Mediterranean Reviews poursuit sa réflexion sur les principales articulations et sur les points névralgiques de la recherche européenne des dernières décennies dans le domaine de la critique tex-tuelle. Comme dans le premier volet de notre enquête, les auteurs partent du compte rendu d’une monographie ou d’un article récent, riche en perspectives méthodologiques et par là-même central dans le cadre de la recherche philologique actuelle. Ce compte rendu donne ensuite lieu à la discussion d’une question cruciale du débat théorique ou de l’ars edendi dans leur dimension technique et opérative. La richesse des matériaux nous a contraint à prolonger notre mission de reconnaissance dans la forêt bibliographique de la philologie européenne: ce Miroir de la philologie, initialement conçu sous forme de diptyque, se change ainsi en un triptyque qui trouvera sa conclusion dans le prochain numéro de Textual Cultures.

Roberta Capelli ouvre le présent fascicule par des remarques sur les trois volumes des Conseils pour l’édition des textes médiévaux publiés par une équipe de recherche de l’École nationale des Chartes dirigée par Françoise Vielliard, Olivier Guyotjeannin et Pascale Bourgain. En proposant un examen détaillé et perspicace de cette synthèse à vocation pédagogique (un véritable manuel de philologie médiévale d’oc et d’oïl), Capelli met en va-leur le rôle fondamental joué par les données matérielles dans l’étude de la littérature romane du Moyen Âge, particulièrement dans la production poétique. La philologie des chansonniers lyriques et, d’une façon plus géné-rale, les analyses de caractère paléographique et codicologique activent un cercle herméneutique vertueux qui favorise aussi bien le travail éditorial que la compréhension des auteurs, des textes et des contextes de réception.

Gioia Paradisi trace la constellation des contributions d’Alberto Vàrvaro relatives à la fabrication et à la transmission des textes narratifs du [End Page 183] Moyen Âge français. L’exposé, très dense et détaillé, esquisse une image globale de cette série d’articles dans lesquels Vàrvaro entrelace pratique philologique et théorie littéraire, matérialité des codex et morphologie narrative, modalités de la diffusion manuscrite et système des genres, question de l’oralité et fonction sociale du récit, tradition écrite et racines anthropo-logiques. Paradisi fournit ainsi au lecteur le sommaire critique d’un travail philologique de grande envergure qui forme, dans son ensemble, une approche englobante de la textualité narrative d’oïl.

Alvaro Barbieri
Università di Padova
...

pdf

Additional Information

ISSN
1933-7418
Print ISSN
1559-2936
Pages
pp. 183-184
Launched on MUSE
2008-11-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.