In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Du surnaturel
  • Nicholas Serruys
Bertrand Bergeron , Du surnaturel. Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, 2006, 282 p.

Bertrand Bergeron nous livre ici un essai ambitieux qui vise un objet de proportions mythiques à l'échelle humaine : Du surnaturel. Cette catégorie pluridisciplinaire – sinon omniprésente, pourvue du don d'ubiquité culturelle – est abordée non comme genre littéraire en soi, mais comme effet général et multiforme, exploité en tant que paradigme dominant dans nombre des sous-champs de l'imaginaire ainsi que dans la croyance religieuse et populaire. Depuis l'apparition des récits propres à instruire et à plaire – pour emprunter la doctrine de base chère à La Fontaine – le surnaturel se perpétue pour expliquer l'univers ainsi que le rapport des êtres humains à autrui (que l'autre provienne de ce monde ou d'ailleurs) et pour prévenir contre les forces éventuellement maléfiques de l'inconnu ; il s'agit d'un lieu commun ayant un rapport direct ou indirect avec le réel empirique, jouant tantô t le rô le de point de contestation qui sert à créer des tensions et diviser les membres d'une société – sinon des peuples entiers –, tantô t celui d'un élément névralgique autour duquel se rallie une communauté en guise d'affirmation identitaire. On va ainsi au delà des histoires étranges pour creuser les diverses manifestations du surnaturel, leur importance [End Page 565] et leur envergure sociales, des origines à nos jours. Non seulement Bergeron traite-t-il de l'effet surnaturel dans son état fictionnel (surtout merveilleux, fantastique et science-fictionnel, entre autres), mais aussi dans son rapport avec de profondes questions philosophiques qui relèvent de cet effet, dont les suivantes : qu'est-ce que la science, qu'est-ce que la croyance, qu'est-ce que le mythe et la littérature, voire qu'est-ce que la condition humaine dans le cadre de sa représentation dans un imaginaire collectif ?

En moins de 300 pages, l'auteur réussit à brosser rigoureusement le tableau de l'effet surnaturel dans l'histoire, tout en parcourant en annexe quelques faits véridiques relevant du surnaturel qui servent à explorer le développement de certaines épistémologies et croyances. Il y inclut aussi de nombreuses représentations visuelles : des planches du Catéchisme en images aux tableaux célèbres dans le genre issus des pinceaux de Bruegel, de Fü ssli et de Goya, entre autres. Finalement, il y a en supplément au livre une affiche à déplier. Comme il se doit dans les explorations de cette terra incognita qu'est le surnaturel, Bergeron s'incarne en cartographe en schématisant un modèle des éléments constitutifs des loci terribiles explorés. En guise de « mode d'emploi », cette carte échafaude les principaux propos de la deuxième partie du livre, « une écologie du surnaturel », selon les catégories de la nature, du réel, de la croyance et des genres narratifs.

La première partie du livre, quant à elle, est consacrée au « sentiment religieux » et aux phénomènes surnaturels qui occupent censément le monde réel actuel, ainsi que celui du passé, en dehors de ce qui peut être considéré pragmatiquement comme relevant de la fiction fantastique, car il s'agit d'événements qui s'inscrivent bel et bien dans la réalité du croyant. Bergeron fournit maints exemples tirés des idées reçues et des faits divers où « la frontière déjà poreuse qui démarque le réel de l'imaginaire » s'impose. Il est notamment question de l'opposition science/croyance qui se révèle pertinente au cours de l'histoire, surtout dans le cadre des religions monothéistes où les notions de sacré et de profane et les sentiments paradoxaux de terreur et de fascination sont inextricablement liés). Bergeron s'intéresse au raisonnement – ou, justement, au manque de ce dernier comme explication nécessaire – par rapport au sacré et au profane dans les discours idéologiques promus par les pensées religieuses. Mais, il est aussi question d'un passage à l'acte au delà des mentalités, car l'auteur...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 565-570
Launched on MUSE
2008-06-04
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.