Abstract

Le présent article traite, dans une perspective féministe, des travaux de deux artistes canadiennes respectées qui ont des démêlés avec le droit de la propriété intellectuelle au Canada et aux États-Unis. On y présente une lecture différente de leurs travaux et de ceux d'autres « artistes illégales ».

This article discusses from a feminist perspective how the works of two respected Canadian artists are implicated in Canadian and US copyright law and presents alternative readings of their work and that of other ''illegal artists.''

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0235
Print ISSN
0832-8781
Pages
pp. 439-478
Launched on MUSE
2008-01-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.