Abstract

Les notices rédigées par Roger de Piles sur Susanne avec les deux vieillards, La Madeleine chez Simon le Pharisien et La Continence de Scipion permettent de croiser les regards du théoricien et du peintre pour aborder la question du toucher en peinture, de ses figures, de ses effets, de ses enjeux. Cet article articule l'art de toucher, tel qu'il est décrit par les lexicographes du 17ème siècle et exploité par les théoriciens, et l'art du toucher dont témoignent à la fois les œuvres de Rubens et le texte de de Piles.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 93-105
Launched on MUSE
2007-10-30
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.