Abstract

The Canadian Charter of Rights and Freedoms and the Youth Criminal Justice Act afford young people the same due process rights given to adults, including the right to legal counsel. However, there has been little empirical investigation of how lawyers represent adolescent clients or of the factors affecting youths’ evaluations of their lawyers and lawyer–client experiences. Insight into these issues is important in light of the potential legal and social ramifications of young people's appraisals of lawyers and their services. In the present study, 48 young offenders were interviewed regarding their experiences with defence lawyers, to examine the factors associated with young people's perceptions and evaluations of lawyers and the lawyer–client exchange. Results indicated that perceived fairness and various factors (some of them interpersonal) of the lawyer–client relationship were related to young people's satisfaction with their lawyers. Youths’ views about lawyers did not predict their satisfaction, and no client-specific or outcome-related variables were found to affect young people's appraisals of their lawyer-related experiences. Findings are discussed in terms of procedural justice theory as well as of their practical implications.

Résumé

La Charte canadienne des droits et libertés et la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents confèrent aux jeunes les mêmes droits à une procédure de recours que ceux accordés aux adultes, dont le droit aux services d’un avocat. Cependant, on a mené peu de recherches empiriques jusqu’à ce jour sur la façon dont les avocats représentent leurs clients adolescents ou sur les facteurs qui déterminent les jugements que les jeunes portent sur leur avocat et ses services. Or, il importe de faire la lumière sur ces questions, étant donné les conséquences juridiques et sociales éventuelles des évaluations faites par les jeunes. Dans le cadre de la présente étude, des entrevues ont été effectuées auprès de 48 jeunes contrevenants. Les questions portaient sur leurs expériences concernant les avocats de la défense et avaient pour but de cerner les facteurs reliés aux perceptions et évaluations des jeunes par rapport aux avocats et aux échanges entre avocat et client. Les résultats laissent croire que la perception d’équité et divers aspects des relations interpersonnelles et des rapports avocat-client seraient reliés au niveau de satisfaction des adolescents à l’égard de leur avocat. Par ailleurs, la compréhension du travail des avocats n’aurait pas de valeur prédictive quant au niveau de satisfaction des jeunes, et on n’a identifié aucune variable propre au client ou au résultat de l’interaction avocat-client qui influe sur l’opinion que les jeunes se font de leurs expériences. Enfin, on discute des résultats par rapport à la théorie de la justice en matière de procédure et à leurs impacts éventuels sur le plan pratique.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0219
Print ISSN
1707-7753
Pages
pp. 375-401
Launched on MUSE
2007-09-26
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.