Abstract

I define the literacy autobiography as a reflective, first-person account of one's development as a writing being. In this article I share a classroom practice that invited language learners to consider and compose their literacy autobiographies (LA). The context was a university credit English as a second language (ESL) classroom. The purposes of the LA were to enact many of the principles and concepts considered beneficial to second language writing, particularly the bringing of the first language (L1) into the second language (L2) classroom, and to engage with students in constructivist learning. I describe why and how I envisioned this small LA project; how we (the students and I) enacted the project; the theoretical frameworks supporting LA; how the project developed into a contrastive analysis assignment; and, finally, why I must revision the project. In my view, contrastive rhetoric, contrastive analysis, communities of practice, multiliteracies, and sociocultural theory all provide support for using LA in the classroom.

L'auteure définit l'autobiographie de la littératie comme une réflexion rédigée au « je » sur le développement d'une personne en tant qu'être qui écrit. Elle parle d'un exercice qui invite les apprenants á rédiger leur autobiographie de la littératie (AL), dans le cadre d'un cours universitaire d'anglais langue seconde donnant droit á des crédits. Les AL avaient pour but de mettre en pratique de nombreux principes et concepts censés être avantageux en rédaction d'une langue seconde, comme l'apport de la langue maternelle (L1) dans la classe de langue seconde (L2). De plus, les AL devaient permettre aux étudiants d'adopter une méthode constructiviste d'apprentissage. Dans l'article, on décrit les raisons sous-jacentes á la création de ce projet, la technique utilisée et sa mise en oeuvre par les étudiants et l'auteure: les structures théoriques appuyant l'AL; l'évolution du projet vers un travail d'analyse différentielle; les raisons pour lesquelles le projet doit faire l'objet d'une révision. De l'avis de l'auteure, la rhétorique différentielle, les analyses différentielles, les communautés de pratique, la multilittératie et la théorie socioculturelle appuient toutes l'emploi de l'AL en classe.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 563-573
Launched on MUSE
2007-07-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.