Abstract

Through a critical review of the literature, this paper identifies four implicit assumptions which underlie much of the empirical literature on housework: that housework is performed exclusively by couples within their own homes; that it consists primarily of a set of repetitive physical tasks; that it includes childcare, but not care of adults; that it remains largely stable over the life course. Using data from a Canadian study, these assumptions are examined and shown to be false. A new definition of household work is proposed. It identifies four dimensions of household work: physical, emotional, mental and spiritual, integrates housework with care work, includes all those who contribute to household work, whether on a paid or unpaid basis, acknowledges cross-household exchange of work and its changing nature over the life course. Using this definition of household work would lead to new questions as well as to a reinterpretation of some currently accepted generalizations.

Grâce à une revue critique de la littérature, cette présentation identifie quatre présuppositions implicites qui sous-tendent une bonne partie des écrits empiriques sur le travail domestique : que le travail domestique est performé exclusivement par des couples au sein de leur propre maison; qu'il consiste principalement d'une suite de tâches physiques répétitives; qu'il comprend le soin des enfants mais pas celui des adultes; qu'il demeure relativement stable au cours de la vie. En utilisant des données d'une université canadienne, nous examinons ces suppositions et démontrons qu'elles sont fausses. Une nouvelle définition du travail domestique est proposée. Celle-ci identifie quatre dimensions reliées au travail domestique : physique, émotive, mentale et spirituelle, intègrent le travail ménager dans le travail de garde, inclus tous ceux qui contribuent au travail domestique, que ce soit du travail rémunéré ou non, reconnaît les échanges inter-domestique du travail et sa nature changeante au cours de la vie. L'utilisation de cette définition du travail domestique soulèverait de nouvelles questions et mènerait vers une réinterprétation de certaines des généralisations actuellement acceptées.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1123
Print ISSN
0318-6431
Pages
pp. 227-258
Launched on MUSE
2007-07-11
Open Access
No
Archive Status
Archived 2007
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.