Abstract

La politique de la France dans les îles du Pacifique au début du XIXe siècle résulta autant—sinon plus—d'actions de la part des indigènes et de décisions prises par les officiers de la Marine française que de directives issues de la métropole. Au cours des années 1837–1839, dans les îles Hawaii, s'articula une politique qui allait influencer l'avenir de la France en Polynésie. Cette politique privilégia le règlement du commerce sous le régime du droit international, la protection des intérêts français par l'intervention des canonnières, et une identité française associée à la défense de tous les catholiques de la région, quelle que fût leur nationalité.

pdf

Additional Information

ISSN
1543-7787
Print ISSN
1539-3402
Pages
pp. 155-169
Launched on MUSE
2007-05-22
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.