Abstract

Le présent article porte sur la requête pour permission d'intervenir dans l'affaire Health Services and Support-Facilities Subsector Bargaining Assn. c. British Columbia (l'affaire concernant le projet de loi 29), requête présentée par le Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes (le FAEJ) devant la Cour suprême du Canada. La permission a été refusée. L'une des principales questions en litige dans cet appel porte sur les dispositions relatives à l'égalité dans les conventions collectives en vigueur dans le secteur de la santé en Colombie-Britannique, secteur largement dominé par les femmes. L'appel conteste la constitutionnalité de la loi du gouvernement de la Colombie-Britannique qui annule ces dispositions, au regard de l'article 15 de la Charte canadienne des droits et libertés. L'interprétation et l'application de l'article 15 de la Charte, qui est d'importance critique pour le FAEJ, est au cœur même de cette affaire. Un sommaire ainsi que le mémoire du FAEJ au complet sont inclus. L'application du critère en matière de discrimination par les tribunaux inférieurs dans l'affaire concernant le projet de loi 29 fait l'objet de critiques. L'approche formelle de l'article 15 adoptée par les tribunaux inférieurs est dénoncée comme faussant l'analyse de la discrimination et occultant les implications du genre. On y soutient que l'égalité substantive ne peut être réalisée par de telles analyses formelles. On y décrit le processus de rédaction du mémoire du FAEJ et on y critique aussi l'effet des Règlements révisés de la Cour suprême du Canada régissant les interventions.

This article profiles the Women's Legal Education and Action Fund's (LEAF) proposed intervention before the Supreme Court of Canada in Health Services and Support-Facilities Subsector Bargaining Assn. v. British Columbia (Bill 29 case). LEAF was denied leave to intervene in this case. One of the main issues in the Bill 29 appeal relates to equality provisions of existing collective agreements of the female-dominated health care sector in British Columbia and whether or not the BC government's legislation voiding those provisions violates section 15 of the Canadian Charter of Rights and Freedoms. Central to this case is the interpretation and application of section 15 of the Charter, which is of critical importance to LEAF. A summary of the LEAF Bill 29 factum is provided and the LEAF factum itself is also included. The application of the test for discrimination by the lower courts in Bill 29 is critiqued. The formalistic approach to section 15 applied by the lower courts is exposed as obfuscating the discrimination analysis and rendering the gender implications invisible. It is argued that substantive equality cannot be advanced via such formalistic analyses. The LEAF factum drafting process is described and the effect of the revised Rules of the Supreme Court of Canada governing interventions is also critiqued.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0235
Print ISSN
0832-8781
Pages
pp. 473-505
Launched on MUSE
2007-04-18
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.