Local Violence, National Peace? Postwar "Settlement" in the Eastern D.R. Congo (2003-2006)
Abstract

This article develops a conceptual analysis of the dynamics of violence during the transition from war to peace and democracy in the Democratic Republic of Congo between 2003 and 2006. I locate the sources, at the local, national, and regional levels, of continued local violence during this transition.FOOTNOTEThrough an analysis of the situation in the Kivus, I illustrate how local dynamics interacted with the national and regional dimensions of the conflict. I demonstrate that, after a national and regional settlement was reached, some local conflicts over land and political power increasingly became self-sustaining and autonomous from the national and regional tracks.

Dans cet article, je propose une analyse conceptuelle des mécanismes de la violence durant les trois années officiellement consacrées à la transition de la guerre à la paix et à la démocratie en République Démocratique du Congo (de 2003 à 2006) . J'identifie, au niveau local, national et régional, les raisons pour lesquelles la violence a perduré localement au cours de cette période. J'analyse la situation dans les Kivus pour illustrer l'interaction entre les mécanismes de la violence situés à ces différents niveaux. Je démontre que, après la signature d'accords de paix nationaux et régionaux, certains conflits locaux portant sur les terres et le pouvoir politique se sont progressivement dissociés des processus nationaux et régionaux et sont devenus autonomes.