Abstract

Les auteurs situent la criminologie critique canadienne dans le contexte d'une éthique néo-libérale et des recherches effectuées depuis le début du nouveau millénaire. Ainsi, ils veulent cerner le caractère « critique » de la criminologie dite critique. Or, ils soutiennent que les recherches menées dans ce sous-domaine portent la critique au-delà des limites ontologiques actuelles sans pour autant poser les éléments de base servant à (re)tisser les liens entre les contenus et démarches classiques et avant-gardistes. Ceci dit, ils reconnaissent que les recherches en criminologie « critique » subissent de plus en plus les contraintes d'une éthique néo-libérale omniprésente. Les chercheurs adoptant la démarche dite critique sont dorénavant confrontés à un accueil plutôt tiède de la quasi-totalité des organismes fournisseurs de données et trouvent de plus en plus difficile d'obtenir des subventions et de faire publier leurs travaux. Par conséquent, plusieurs chefs de fil du domaine ont délaissé la criminologie. Cependant, malgré le malaise et le pessimisme dont la criminologie critique est actuellement victime, les auteurs osent croire que cet article ainsi que ce numéro spécial de la Revue ouvriront de nouvelles perspectives « critiques » en criminologie.

This article situates Canadian critical criminology within the ethos of neo-liberalism and in relation to early-twenty-first-century scholarship. Toward this end, we attempt to establish what is critical about "critical" criminology. We argue that it extends critique beyond current ontological limits without laying down foundational content that would (re-)stitch new fabric onto the old. We acknowledge that "critical" scholarship is becoming increasingly restrained by an almost all-encompassing neo-liberal ethos. Scholars working under the critical rubric are finding sources of data defensively guarded, and publishing and funding opportunities increasingly difficult to locate. As a result, several iconic critical scholars have migrated away from "criminology." However, despite a certain malaise and pessimism surrounding critical criminology, we hope that this article (and the accompanying special issue) will inspire new "critical" horizons in criminology.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0219
Print ISSN
1707-7753
Pages
pp. 633-646
Launched on MUSE
2006-10-04
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.