In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Repenser l'enseignement des langues : comment identifier et exploiter les compétences
  • Marie-Josée Hamel
Bronckart, J.-P., Buleau, E. et Pouliot, M. (éd.). Repenser l'enseignement des langues : comment identifier et exploiter les compétences. Éducation et didactiques. Paris : Presses Universitaires du Septentrion. 227 pages.

Voici un ouvrage collectif sérieux et cohérent, résultant d'un colloque sur la formation des maîtres organisé à l'Université de Genève en 2003 par les éditeurs. Il propose de repenser l'enseignement des langues (maternelles, secondes et étrangères) à partir de l'identification et de l'exploitation des compétences mises en œuvre dans leur apprentissage. Des chercheurs provenant des universités de Genève, Neuchâtel, Grenoble 3 et Lyon 2 signent les huit articles que compte l'ouvrage. On leur a demandé de soulever des problématiques liées à l'enseignement des langues et de remettre en question la notion de compétence, avec pour mandat d'engager la didactique des langues dans de nouvelles voies. La discussion est menée dans un contexte européen mais elle demeure valable dans le contexte canadien, car vraisemblablement, les questions posées sont essentiellement des questions de fond et les solutions suggérées trouvent leur pertinence dans le contexte nord-américain. Il nous apparaît que les didacticiens des langues (formateurs et chercheurs) tireront profit de cet ouvrage dont la réflexion théorique est solide. [End Page 640]

Dans le premier article, les éditeurs présentent un bilan historique critique de l'enseignement des langues et des liens entre les disciplines scientifiques et la didactique des langues. Ils passent en revue la notion de compétence telle que définie par Chomsky. Ils soulignent le manque d'intérêt pédagogique de cette définition et son étroitesse en contexte d'enseignement des langues. Les articles qui suivent la remettront en question.

Le second article, de Doehler, traite ainsi de la notion de compétence (en L2), de sa nature « située ». L'auteure réinterprète cette notion dans un cadre « interactionniste » pour la redéfinir comme étant active, collective et sociale. Elle oppose sa définition à une définition individualiste, compartimentée et décontextualisée de la compétence.

Le troisième article, de Erar et Schneuwly, s'intéresse à la didactique de l'oral (en L1). Les auteurs proposent une méthodologie pour l'enseignement de l'oral axée sur la prise de parole en public. Ils critiquent le concept de compétence jugé normatif et inadéquat au contexte scolaire, pour insister sur celui de savoir, et parmi les savoirs scolaires visés, le savoir parler.

Le quatrième article, de Jeanneret, concerne la place des ressources grammaticales dans l'enseignement (en LE). L'auteure définit ces ressources comme un ensemble de connaissances procédurales que l'apprenant apprend à repérer, à s'approprier et à réutiliser dans des activités communicatives. L'enseignement de la grammaire met l'accent sur les marques discursives du texte. Il vise l'acquisition de compétences de communication plutôt que de compétences exclusivement grammaticales.

Le cinquième article, de Grossman, explore la notion de compétence lexicale et notamment son rôle en lecture et en compréhension de texte. L'auteur suggère que, loin d'être limitée à sa dimension morphosémantique, la compétence lexicale comporte une dimension textuelle nécessaire à l'interprétation lexicale. Il présente trois modèles (réaliste, stéréotypique et constructiviste) qui prennent en compte la dimension d'interprétation existant entre les unités textuelle et lexicale. S'appuyant sur le modèle constructiviste, Grossman propose une définition de la compétence lexicale reposant sur son caractère dynamique. Le sens lexical étant intersubjectif et évolutif, l'auteur suggère, entre autres, l'utilisation du guidage textuel pour faciliter l'interprétation lexicale.

Le sixième article, de Matthey, inscrit la didactique des langues dans une perspective sociolinguistique. L'auteure propose un modèle plurilinguiste de l'enseignement des langues, centré sur les compétences partielles et l'éveil aux langues. Elle explique que les...

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 640-642
Launched on MUSE
2006-06-29
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.