In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • George Sand: Écritures et représentations
  • Dominique Laporte
Bordas, Éric, éd. George Sand: Écritures et représentations. Paris: Eurédit, 2004. Pp. 348. ISBN2-84830-041-8

Connu pour ses travaux sur Balzac et ses contributions aux études sandiennes, dont la première édition moderne des Dames vertes (La Chasse au Snark, 2002) et un ouvrage sur Indiana dans la collection "Foliothèque" (Gallimard, 2004), Éric Bordas a réuni sous le titre: George Sand, écritures et représentations une douzaine de textes qui, en plus de marquer, comme d'autres publications, le bicentenaire de la naissance de George Sand, contribuent à préparer l'avenir international des études sandiennes. À cet effet, la troisième et dernière partie du livre intitulée: "Dossier" et confiée à deux [End Page 200] collaborateurs (Sabine Loucif et David A. Powell) dresse un bilan à partir d'une bibliographie quasi exhaustive couvrant une décennie de publications sur George Sand (1990-1999). Divisé en deux catégories principales (sources consacrées à George Sand/ sources généralistes) et subdivisé d'après la nature des publications (thèses, ouvrages, articles de revues, volumes collectifs) et leur provenance (Amérique du Nord/Europe, autres continents), ce répertoire marque un aboutissement en son genre et s'avère pour cette raison indispensable à toute recherche sandienne. D'aucuns toutefois pourraient juger l'analyse comparative dont il fait l'objet quelque peu discutable dans le principe de dualité, voire de dualisme, qui la fonde systématiquement (travaux nord-américains/travaux européens). Si, d'un point de vue nord-américain, l'organisation des colloques sandiens et la connaissance des recherches nord-américaines en France n'ont pas toujours correspondu aux tendances fédéralistes ni à l'esprit d'ouverture dont font preuve les études sandiennes en Amérique du Nord, il reste que de grands travaux, auxquels sont généreusement conviés des sandistes de toutes nationalités et de tous âges, relativisent depuis déjà quelques années cet état de fait: en particulier, les colloques et le projet d'un Dictionnaire Sand auxquels collaborent les membres du Groupe d'études sandiennes au Centre de recherches révolutionnaires et romantiques (Université Blaise Pascal, Clermont II), de même que l'édition critique des Oeuvres complètes de George Sand dirigée par Béatrice Didier et publiée chez Honoré Champion. En somme, toutes les conditions sont maintenant réunies pour que la communauté internationale des sandistes resserre ses liens, rentabilise tout l'acquis sandien depuis la fondation des premières associations jusqu'aux activités du Bicentenaire, relance le débat sur les orientations des études sandiennes et assure une relève.

Écrits pour la plupart par des sandistes reconnus, incluant de jeunes chercheurs d'origine nord-américaine ou européenne, les articles réunis par Éric Bordas renouvellent d'entrée de jeu le corpus des études sandiennes en y intégrant des textes peu étudiés ou ignorés jusqu'ici: La Ville noire (Anne E. McCall-Saint-Saëns), Mademoiselle La Quintinie (Lucienne Frappier-Mazur), Ma Soeur Jeanne (David A. Powell), La Tour de Percemont, Flamarande et Marianne (Nicole Mozet), et, tout particulièrement, la "mosaïque" des écrits journalistiques (Marie-Ève Thérenty), dont l'inventaire raisonné constitue un apport considérable. De cet immense champ d'investigation, auquel s'ajoutent des textes plus courants, quoique toujours propices aux relectures critiques, tels Indiana (Aimée Boutin), Lélia (Pierre Laforgue), les romans socialistes ou champêtres écrits dans les années 1840 (Isabelle Naginski, A. E. McCall-Saint-Saëns, N. Mozet), Histoire de ma vie (Gérard Gengembre) et les écrits sur le théâtre (Olivier Bara), il ressort que l'écriture sandienne aménage des postures tactiques dans son économie textuelle: en particulier, l'épistolarité, le dialogisme et l'essayistique, lesquels, d'un point de vue générique, travaillent à repousser des frontières (roman épistolaire/poème, dans le cas de Lélia, article journalistique/récit dialogué, essai sur le théâtre/récit narratif) et à éprouver des codes (Indiana et le roman sentimental, Mademoiselle La Quintinie et le roman...

pdf

Additional Information

ISSN
1536-0172
Print ISSN
0146-7891
Pages
pp. 200-202
Launched on MUSE
2005-11-14
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.