Abstract

Les Canadiens et Canadiennes ont exprimé des inquiétudes au sujet de la diminution de l'accès aux médecins de famille (MF). Des données sur les services fournis entre 1991/1992 et 2000/2001, par des médecins dont le nom n'a pas été divulgué, ont été utilisées pour évaluer les changements en matière d'effectifs disponibles ainsi que la fréquence des consultations de MF et de spécialistes, en fonction de l'âge des patients, à Winnipeg, au Manitoba. La proportion de médecins dans la population a diminué de 7,5 p. 100, celle de MF, de 4,8 p. 100 et celle de spécialistes, de 10,0 p. 100. Dans la population en général, la fréquence des visites chez des MF a diminué de 3 p. 100. Chez les personnes âgées, la fréquence des visites chez le médecin a augmenté de 2,3 p. 100, celle des visites chez des MF a augmenté de 10,9 p. 100 et celle des visites chez des spécialistes a diminué de 15,7 p. 100. Par comparaison, nous constatons des diminutions dans la consultation de MF chez les enfants de moins de cinq ans (25,5 p. 100) et chez les jeunes de 6 à 19 ans (18,6 p. 100). Des augmentations dans la consultation des MF et des diminutions dans la consultation des spécialistes ont surtout été constatées chez les personnes âgées de 65 à 84 ans. En 2000/2001, les personnes âgées représentaient 25 p. 100 de toutes les visites chez un MF. L'accroissement de la consultation des MF par des personnes âgées découle moins de la croissance du nombre d'aînés que du fait qu'ils sont plus nombreux à consulter un MF chaque année et, dans certains cas, à remplacer les soins primaires par des soins secondaires.

Canadians have expressed concern that access to family physicians (FP) has declined. Anonymized physician services data for 1991/1992 to 2000/2001 were used to evaluate changes in supply and age-specific rates of use of FPs and specialists in Winnipeg, Manitoba. Physician-to-population ratios declined 7.5 per cent, FP-to-population ratios declined 4.8 per cent, and specialist-to-population ratios declined 10.0 per cent. Among the general population, FP visit rates declined 3 per cent. Among older adults, physician visit rates increased 2.3 per cent, FP visit rates increased 10.9 per cent, and specialist visit rates declined 15.7 per cent. By comparison, we document declines in FP use by those younger than 5 years (25.5%) and those 6 to 19 years of age (18.6%). Increases in FP and declines in specialist use occurred primarily among those aged 65 to 84 years. By 2000/2001 older adults accounted for 25 per cent of all FP encounters. Gains in FP use among older adults was less attributable to the presence of more seniors and more related to the fact that a higher proportion of them are visiting a FP each year and, potentially, substituting primary for secondary care.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1107
Print ISSN
0714-9808
Pages
pp. 29-36
Launched on MUSE
2005-07-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.