Abstract

La consommation de médicaments est reconnue comme la prestation de soins la moins chère et la plus rentable. Cela est particulièrement important chez les aînés, puisqu'il s'agit des personnes qui consomment le plus de médicaments sur ordonnance. Nous décrivons un ensemble de données qui sont liées, y compris des données fournies par l'industrie pharmaceutique, les médecins et les hôpitaux, de manière à étudier la consommation de produits pharmaceutiques chez les personnes âgées, puis nous fournissons plusieurs exemples de mise en oeuvre. Des indicateurs permettant de déterminer la consommation de médicaments globale dans la population ainsi qu'une consommation appropriée de certains médicaments ont été élaborés. Les indicateurs relatifs à une consommation appropriée sont décrits en fonction de la distribution de benzodiazépines à des personnes âgées. Nous avons découvert qu'une proportion appréciable des nouveaux utilisateurs de benzodiazépines (plus de 10 p. 100) rec├╝oivent encore des ordonnances pour une version à action prolongée, ce qui semble témoigner d'une mauvaise utilisation potentielle. Les données permettent également de décrire certaines conséquences graves de la consommation de produits pharmaceutiques comme des décès, des fractures ainsi que des mesures cliniques fondées sur la population, le cas échéant.

Medication use is recognized as the least expensive, most cost-effective health care intervention. In older adults this is especially important, as they are the largest consumer of prescription medications. We describe the use of a linked data set including pharmaceutical, medical, and hospital claims to examine pharmaceutical use in the population of older adults and then give several examples of its application. Indicators to describe the population's overall use of medication and the appropriate use of specific medication have been developed. Indicators of appropriate use are characterized using the dispensation of benzodiazepines to older adults.We have found that a significant proportion of new users of benzodiazepines are still prescribed a long-acting version (over 10%), signifying potential inappropriate use. The data are also able to describe some significant outcomes from the use of pharmaceuticals such as death, fracture, and population-based clinical measures where available.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1107
Print ISSN
0714-9808
Pages
pp. 81-95
Launched on MUSE
2005-07-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.