In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Du matériel didactique de sciences conçu pour des enseignants en milieu francophone minoritaire:mise à contribution du potentiel des étudiants maîtres
  • Donatille Mujawamariya and Nicole Lirette-Pitre

Au Canada, des études récentes ont montré que les élèves de milieux francophones minoritaires obtiennent de moins bons résultats en sciences que leurs homologues anglophones et que les élèves francophones en milieu majoritaire et qu'ils ont une attitude négative à l'égard des sciences (Bussière, Cartwright, Crocker, Ma, Oderkirk et Zhang, 2001; Conseil des ministres de l'Éducation, 1999, 1996). Les quelques chercheurs qui se sont penchés sur la question pour expliquer cette situation (Laplante, 2001a; Pruneau et Langis, 2000; Rivard et Straw, 2000; Rivard, 1998) évoquent des facteurs telles la nature de l'apprentissage scientifique et la faiblesse des compétences langagières des élèves des milieux minoritaires. Toutefois, la question de l'enseignement et de l'apprentissage des sciences n'est pas une problématique qui se limite au Canada, encore moins aux milieux francophones minoritaires. Pour faire face aux exigences tant scientifiques que technologiques de la société du xxiesiècle, beaucoup de chercheurs et de praticiens de l'enseignement des sciences, d'ici et d'ailleurs, s'accordent sur un nouveau mot d'ordre: «la science pour toutes et tous». Parmi les lacunes dont souffrirait l'enseignement des sciences, figurent l'insuffisance de la formation des enseignants en sciences, laquelle entraîne l'insécurité des enseignants face à cette matière, l'insuffisance de matériel de manipulation, l'insuffisance de ressources financières et matérielles, le recours aux méthodes pédagogiques traditionnelles, etc. (voir Pruneau et Langis, 2000). Dans le contexte canadien, en plus de ces facteurs qui nous paraissent communs aux milieux majoritaires et minoritaires, les milieux francophones minoritaires souffrent d'une carence de matériel didactique en sciences et particulièrement d'un matériel didactique en langue française.

Nous explorons ici tout d'abord les raisons qui nous ont conduites à confectionner du matériel didactique pour des enseignants de chimie, en collaboration avec des étudiants en formation des maîtres. Nous examinons certains problèmes et conséquences de l'utilisation de matériel didactique scientifique en langue anglaise chez les futurs enseignants et leurs élèves des milieux minoritaires francophones. Ensuite, nous considérons l'importance du matériel didactique scientifique en langue française et conçu pour ces milieux. En guise d'illustration, nous décrivons le matériel que nous avons mis au point et analysons son utilisation en milieu scolaire francophone minoritaire ainsi que ses effets, à court et moyen termes, sur l'enseignement et l'apprentissage des sciences (chimie) dans une perspective socioconstructiviste. [End Page 37]

Contexte francophone minoritaire et enseignement des sciences

Cette contribution tire son origine de l'expérience de l'une des auteures à titre de didacticienne des sciences depuis déjà huit ans. Au cours de ses premières années d'enseignement universitaire, elle était placée devant le dilemme de trouver un matériel d'enseignement en langue française pour ses étudiants, futurs enseignants de sciences au secondaire dans les écoles franco-ontariennes, dont la clientèle ne compte que pour 5p.100 de la population étudiante de la province (l'Ontario). Un des cours qui lui est confié «Problématique de l'enseignement des sciences», traite deséléments suivants: «Concepts de base (épistémologie, didactique, stratégies d'enseignement) et historique du développement de l'enseignement des sciences; approches contemporaines à l'enseignement des sciences; identification et analyse des principales problématiques». À l'intérieur du cours, les activités d'enseignement et l'apprentissage consistent en une réflexion historique et critique sur l'enseignement des sciences. Les futurs enseignants cernent les multiples facettes de l'enseignement des sciences, analysent les raisons de cet enseignement et, finalement, se familiarisent avec les diverses manières d'enseigner les sciences. Dans ce processus, les étudiants s'appuient, d'une part, sur les discussions qui ont lieu pendant la leçon sur le contenu du cours et enrichies de leurs expériences personnelles antérieures à l'école et...

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1158
Print ISSN
1183-2487
Pages
pp. 37-50
Launched on MUSE
2005-03-07
Open Access
No
Archive Status
Archived 2005
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.