Abstract

This paper reports the results of a cross-lingual study on the role of comprehension monitoring in L1 (English) and L2 (French) reading proficiency. Fifty-two undergraduate students from two FSL backgrounds, French immersion (FI) and core French (CF), were given reading comprehension tests as well a monitoring task in both languages. Results showed that successful monitoring, as measured by error detection performance at the discourse and propositional levels, transfers across languages, and that monitoring performance is highly correlated with reading proficiency in both languages. Though students with a FI background performed significantly better at L2 propositional-level monitoring, there was no difference between the FI and CF students in any other aspect of the monitoring tasks. Finally, with respect to the variables that best predicted L2 reading comprehension, there appeared to be important differences between the FI and CF students who participated in this study.

Dans cet article, l'auteure présente les résultats d'une étude sur le rôle joué par l'activité de gestion de la compréhension en anglais et en français. On a donné à 52 étudiants de premier cycle, possédant un baggage différent en français langue seconde (immersion française et français de base), des tests de compréhension en lecture ainsi qu'une tâche d'activité de gestion dans les deux langues. Les résultats ont montré qu'une activité de gestion efficace, telle que mesurée par la performance en détection des erreurs aux niveaux textuel et propositionnel, peut être transférée d'une langue à l'autre, et que cette activité est fortement corrélée avec la maîtrise en lecture dans les deux langues. Malgré le fait que les étudiants en immersion française réussissaient nettement mieux dans l'activité de gestion au niveau propositionnel en langue seconde, on n'a perçu aucune différence entre les étudiants d'immersion française et ceux appartenant au programme de français de base dans les autres aspects des tâches de l'activité de gestion. Finalement, en ce qui concerne les variables qui prédisent le mieux la compréhension en lecture en langue seconde, il semblait y avoir de grandes différences entre les étudiants d'immersion française et ceux de français de base qui ont participé à l'étude.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 77-106
Launched on MUSE
2004-10-28
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.