We are unable to display your institutional affiliation without JavaScript turned on.
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

Find using OpenURL

American Sign Language and Early Intervention
Abstract

Abstract:

Since the beginning of the twenty-first century, the introduction in several countries of universal neonatal hearing screening programs has changed the landscape of education for deaf children. Due to the increasing provision of early intervention services for children identified with hearing loss, public education for deaf children often starts in infancy. While infant hearing screening and intervention programs hold promise for enhancing deaf children's language development, concerns have been raised that these programs may not provide a well-informed or adequate range of options for families with deaf children. In particular, Ontario children who receive cochlear implants have frequently not been provided with support for learning American Sign Language (ASL), despite evidence for the benefits that learning ASL confers on spoken and written English language development in deaf children. This paper presents an applied linguistics perspective on early intervention policies and programs for deaf children.

Résumé:

Depuis le début du XXIe siècle, plusieurs pays ont mis sur pied des programmes de dépistage universel des troubles de l'audition chez les nouveau-nés, ce qui a entraîné des changements radicaux dans l'éducation des enfants sourds. Dorénavant, l'accroissement des services d'intervention précoce auprès des enfants identifiés comme ayant une perte auditive permet souvent d'entreprendre l'éducation des enfants sourds dès le plus jeune âge. Bien que le dépistage précoce des problèmes d'audition et les programmes d'intervention représentent des avancées encourageantes pour le développement du langage chez les enfants sourds, il subsiste toutefois des inquiétudes que ces programmes n'offrent pas une gamme d'options adéquates ou disponibles aux familles d'enfants sourds. En particulier, dans le cas de l'Ontario, les enfants qui ont un implant cochléaire ont souvent été déniés le support de la Langue des signes américaine (ASL), bien qu'il ait été démontré que l'apprentissage de l'ASL a des effets bénéfiques sur le développement de l'oral et de l'écrit en anglais chez les enfants sourds. Cet article présente une perspective des politiques et des programmes d'intervention précoce pour les enfants sourds du point de vue de la linguistique appliquée.



You must be logged in through an institution that subscribes to this journal or book to access the full text.

Shibboleth

Shibboleth authentication is only available to registered institutions.

Project MUSE

For subscribing associations only.