We are unable to display your institutional affiliation without JavaScript turned on.
Browse Book and Journal Content on Project MUSE
OR

Find using OpenURL

Differences in Employment Income of University Professors

From: Canadian Ethnic Studies
Volume 44, Number 2, 2012
pp. 39-48 | 10.1353/ces.2012.0012

Abstract

Abstract:

This paper analyzes the employment earnings of university professors in Canada to see if visible minority status affects earnings. Using detailed data from the Analytical File of the 2006 Census of Canada, the study compares the earnings of professors of eight non-white groups to the earnings of white professors, controlling for gender. The findings indicate that most visible minority professors, male and female, earned less than their white counterparts before individual characteristics are controlled, and the earnings disparities, albeit in smaller magnitudes, remain after other differences are adjusted. Since productivity, not measured, may affect earnings, the study performs another analysis on young professors under the age of 32. The analysis shows the same pattern: visible minority status affects net earnings after other factors have been controlled. The study concludes that it is difficult to attribute residual earnings disparities to unequal racial treatment since productivity is not measured. However, it is equally hard to dismiss unequal racial treatment since the same pattern is also found among professors in the early stage of their career where productivity differences tend to be much smaller.

Résumé:

Dans cet article, nous analysons les revenus d’emploi des professeurs d’université au Canada pour voir si l’appartenance à une minorité visible en influence le niveau. À partir des données détaillées du Dossier analytique du recensement du Canada de 2006, nous comparons dans cette étude les gains de professeurs de huit groupes de couleur avec ceux de huit groupes de Blancs, tout en tenant compte du sexe. D’après les résultats, les professeurs des minorités les plus visibles, hommes et femmes, étaient moins rémunérés que ceux de race blanche, et ce, avant de faire cas des caractéristiques individuelles, et les disparités dans ces revenus restent, même si elles sont de moindre magnitude, une fois que d’autres différences sont ajustées. Étant donné que la productivité, non évaluée, peut affecter les rémunérations, cette étude comprend aussi une autre analyse qui porte sur les jeunes professeurs de moins de 32 ans. Cette analyse met en évidence le même modèle : l’appartenance à une minorité visible joue un rôle sur le salaire net, une fois les autres facteurs pris en compte. Il résulte de cette étude qu’il est difficile d’attribuer les disparités résiduelles de revenu à un traitement racial inégal, étant donné que la productivité n’est pas mesurée. Il est cependant tout aussi ardu de rejeter l’existence d’une telle inégalité, vu que la même tendance se retrouve aussi chez les professeurs en début de carrière, quand les différences de productivité ont tendance à être moindres.


You must be logged in through an institution that subscribes to this journal or book to access the full text.

Shibboleth

Shibboleth authentication is only available to registered institutions.

Project MUSE

For subscribing associations only.