Canadian Journal of Women and the Law

Canadian Journal of Women and the Law
Volume 17, Number 1, 2005

CONTENTS

Articles / Articles

    Backhouse, Constance, 1952-
  • "Pleasing Appearance . . . Only Adds to the Danger": The 1930 Insanity Hearing of Violet Hypatia Bowyer
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Bowyer, Violet Hypatia -- Trials, litigation, etc.
    • Insanity -- Jurisprudence -- Ontario -- History -- 20th century.
    • Women -- Legal status, laws, etc. -- Ontario -- History -- 20th century.
    Abstract:
      The state's legal authority to detain individuals within insane asylums in early twentieth-century Canada was deeply influenced by factors of gender, class, and race. Violet Hypatia Bowyer, a working-class, white woman who was just twenty-two years old in 1928, was initially incarcerated in Ontario for leading a "dissolute" life. Wrongly diagnosed as "insane" by prison officials, she tried valiantly, but failed, to secure her release through legal challenge. The expert testimony of the prison officials, the psychiatric "experts," and the decision of the court all testify to the terrifying coerciveness of law in Canadian history.
    Résumé:
      Au de´but du 20e siècle au Canada, le pouvoir légal permettant à l'État de détenir des personnes dans des asiles d'aliéné-es était profondément influencé par les facteurs du genre, de la classe et de la race. Violet Hypatia Bowyer, une femme blanche de classe ouvrière, n'avait que vingt-deux ans en 1928, au moment où elle a été incarcérée pour la première fois en Ontario parce qu'elle vivait une vie « de débauche ». Les autorités carcérales l'ayant faussement diagnostiquée comme « aliénée », elle a tenté avec courage, bien que sans succès, d'obtenir sa liberté par la contestation judiciaire. Le témoignage expert des autorités carcérales, des psychiatres et la décision du tribunal révèlent la coercition terrifiante du droit dans l'histoire du Canada.
    Mossman, Mary Jane.
  • Defining Moments for Women as Lawyers: Reflections on Numerical Gender Equality
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Women lawyers -- Ontario.
    • Women -- Ontario -- Social conditions.
    Abstract:
      Twenty years after the launching of the Canadian Journal of Women and the Law, this comment focuses on the first continuing education workshop offered by the Law Society of Upper Canada in 1985 on the topic of women lawyers. The comment reflects on the aspirations and expectations of women lawyers in the mid-1980s, a time of many significant changes for law and for women's lives in Canada. In particular, the comment explains how the 1980s represented the first decade in which the numbers of women in law rapidly increased and how this demographic change fuelled expectations that increasing numbers of women practitioners would "make a difference" to the practice of law. In reflecting on the experiences of women lawyers in the two decades since the Journal first appeared, however, the comment suggests a need to re-imagine how women in law can "make a difference."
    Résumé:
      Rédigé vingt ans après le lancement de la Revue Femmes et Droit, le présent commentaire traite du premier atelier de l'éducation permanente du Barreau du Haut-Canada offert en 1985 et ayant pour sujet les avocates. Ce commentaire porte sur les aspirations et les attentes des avocates au milieu des années 1980, une époque où se produisaient des changements marquants en droit et dans la vie des femmes au Canada. Le commentaire explique particulièrement comment les années 1980 ont représenté la première décennie durant laquelle le nombre de femmes en droit a augmenté rapidement et comment ce changement démographique a alimenté les attentes que l'augmentation du nombre de femmes pratiquant le droit « ferait une différence ».Enréfléchissant sur les expériences des avocates dans les deux décennies depuis la publication du premier numéro de la Revue, le commentaire suggère qu'il est temps de reconceptualiser la facçon dont les femmes en droit peuvent « faire une différence ».
    Belleau, Marie-Claire.
    Johnson, Rebecca, 1963-
  • Les femmes juges feront-elles véritablement une différence? Réflexions sur leur présence depuis vingt ans à la Cour suprême du Canada
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Wilson, Bertha.
    • Women judges -- Canada -- Biography.
    • Justice, Administration of -- Canada -- History -- 20th century.
    Résumé:
      Les auteures reprennent la célèbre question de Madame la juge Bertha Wilson « Est-ce que les femmes juges feront une différence? » afin de présenter quelques pistes de réflexion au sujet de la répartition des opinions judiciaires des femmes qui siègent à la Cour suprême depuis les vingt dernières années. Premièrement, elles analysent des statistiques afin de démontrer que celles qui portent le titre de juge ont occupé une position unique au sein de la plus haute instance judiciaire du Canada en écrivant une très large proportion des opinions dissidentes. En second lieu, elles posent une série de questions afin de guider une étude plus approfondie permettant d'indiquer plus précisément la nature véritable de la « différence » des femmes juges et, potentiellement, d'autres groupes sociaux historiquement sous-représentés au sein du corps judiciaire canadien.
    Abstract:
      The authors ask the notorious question posed by Justice Bertha Wilson "will women judges make a difference?" to present some reflections about the judicial voting patterns of the women who sat at the Supreme Court of Canada in the last twenty years. First, they analyze the statistics to demonstrate that women judges have occupied a unique position within the highest judicial institution of Canada by writing a very large proportion of dissenting opinions. Second, they ask a number of questions to guide a deeper study about the true nature of the "difference" that women judges make and, potentially, of members of groups historically underrepresented among the Canadian judiciary.
    Poitras, Marilyn.
  • Through My Eyes: Lessons on Life in Law School
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Poitras, Marilyn.
    • Law -- Study and teaching -- Canada.
    • Practice of law -- Canada.
    Abstract:
      This article depicts the journey of a student who wants a law degree to make a difference in the world but finds the study of law to be a very sterile and institutional process. It takes a seasoned professor and activist to add the human element back into her legal analysis and refocus her vision.
    Résumé:
      Le présent article décrit le parcours d'une étudiante qui veut obtenir un diplôme en droit afin de changer le monde, mais qui découvre que l'étude du droit est un processus très stérile et institutionnalisé. Il lui a fallu une professeure chevronnée et militante pour rajouter l'élément humain à son analyse juridique et pour remettre en perspective sa vision du monde.
    Baines, Beverley, 1941-
  • Section 28 of the Canadian Charter of Rights and Freedoms: A Purposive Interpretation
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Canada. Canadian Charter of Rights and Freedoms.
    • Constitutional law -- Canada.
    • Civil rights -- Canada.
    • Women's rights -- Canada.
    Abstract:
      Concerned about substantive equality and intersectionality, a feminist legal scholar recently cautioned against calling on section 28 to help reinvigorate section 15 analysis. This article examines her concerns about section 28 by posing three questions: Why was section 28 added to the Canadian Charter of Rights and Freedoms? What are the traditional features of section 28 analysis? And, what does a purposive interpretation of section 28 reveal? The responses reveal that its feminist framers intended section 28 to be rights bearing; that traditional analysis has diminished its status to an interpretive provision; and that purposive interpretation suggests section 28 is consistent not only with substantive equality but also with intersectionality. The article concludes by proposing that we treat section 28 as neither independently rights bearing nor dependently interpretive, but rather as independently rights enhancing. In reconsidering the interpretation of section 28, it is also important to reflect on the intergenerational tensions that may surface between the feminists who framed section 28 and those whose exposure to it is more contemporary and mediated through section 15 jurisprudence.
    Résumé:
      Une juriste féministe qui s'intéresse à la question de l'égalité substantive et de l'intersectionalité a fait récemment une mise en garde contre l'utilisation de l'article 28 pour aider à revigorer l'analyse fondée sur l'article 15. Le présent article répond à ses préoccupations au sujet de l'article 28 en posant trois questions : pourquoi l'article 28 a-t-il été ajouté à la Charte canadienne des droits et liberté s? Quels sont les éléments classiques d'une analyse fondée sur l'article 28? Que révèle une interprétation téléologique de l'article 28? Les réponses révèlent que les féministes qui ont participé à la rédaction de l'article 28 avaient l'intention que cet article confère des droits, mais que l'analyse classique a réduit son statut à une disposition d'interprétation. Par contre, une interprétation téléologique de l'article 28 laisse voir qu'il est conforme non seulement à l'égalité substantive, mais aussi à l'intersectionalité. L'article conclut en proposant qu'on invoque l'article 28 non pas comme conférant des droits indépendants ni comme simplement interprétatif, mais comme ajoutant aux droits de façon indépendante. En remettant en cause l'interprétation de l'article 28, il importe aussi de réfléchir aux tensions intergénérationnelles qui peuvent survenir entre les féministes qui ont participé à la rédaction de l'article 28 et celles qui en ont pris connaissance plus récemment, par le biais de la jurisprudence concernant l'article 15.
    Sampson, Fiona.
  • Granovsky v. Canada (Minister of Employment and Immigration): Adding Insult to Injury?
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Canada. Pension Plan Act.
    • People with disabilities -- Legal status, laws, etc. -- Canada.
    Abstract:
      This article analyzes the Supreme Court of Canada's decision in Granovsky v. Canada as a defining moment for the author, a feminist equality rights lawyer with a specific interest in disability discrimination. At issue in Granovsky was the constitutionality of section 44(2)(b) of the Canada Pension Plan Act, as it relates to persons with disabilities. While the Court's decision that the contested legislation was constitutional was disappointing in terms of the advancement of equality rights for disabled persons in Canada, of perhaps greater concern is the manner in which the Court reached its conclusions in this case. The way in which the decision in Granovsky affirms, rather than transforms, the power imbalance between disabled and non-disabled persons struck the author as a defining moment in the evolution of equality rights jurisprudence.
    Résumé:
      Le présent article analyse l'arrêt de la Cour suprême du Canada, Granovsky c. Canada, arrêt important d'après l'auteure, une avocate féministe qui s'intéresse aux droits à l'égalité, particulièrement en ce qui a trait à la discrimination fondée sur le handicap. Dans l'affaire Granovsky, on contestait la constitutionnalité de l'alinéa 44 (2) (b) de la Loi sur le ré gime de pensions du Canada dans son application aux personnes handicapées. Bien que la décision de la Cour confirmant la constitutionnalité de la disposition contestée ait été décevante, eu égard à la progression des droits à l'égalité des personnes handicapées au Canada, le cheminement logique par lequel la Cour en est arrivée à cette conclusion pose de plus sérieux problèmes. En effet, la manière par laquelle la décision Granovsky maintient le déséquilibre de pouvoir entre les personnes handicapées et les personnes non handicapées et refuse de le transformer a frappé l'auteure comme un moment marquant dans l'évolution de la jurisprudence en matière de droits à l'égalité.
    Sheehy, Elizabeth A.
  • Causation, Common Sense, and the Common Law: Replacing Unexamined Assumptions with What We Know about Male Violence against Women or from Jane Doe to Bonnie Mooney
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Mooney, Bonnie.
    • Causation (Criminal law) -- Canada.
    • Women -- Crimes against -- Canada.
    • Discrimination in criminal justice administration -- Canada.
    Abstract:
      In this article, Elizabeth Sheehy argues that Jane Doe v. Metropolitan Toronto Police, wherein the police were held accountable in law for sex discrimination in violation of women's section 15 equality rights under the Charter and for negligence in their investigation of a serial rapist, represents a high point in feminist litigation. She details the feminist knowledge, language, and strategy as well as the individual contributions by Jane Doe herself, her lawyers, her experts, her judges, and even a police officer that together made this groundbreaking legal victory possible. She compares this case to Mooney v. Canada, a case also involving sexism in the policing of male violence against women, where Bonnie Mooney's negligence case was lost on the legal stumbling block of proof of causation. Elizabeth Sheehy suggests that although feminists became involved in this case on appeal and argued that Bonnie Mooney's section 15 rights were infringed, proof of the element of causation could have been facilitated had women's equality been at issue at the trial level. She shows how a feminist analysis of wife battering and femicide could have been used to challenge the assumptions of both police and judges that in turn shaped the ruling on causation and argues that even when lawyers fail to raise section 15 arguments, judges bear a responsibility to interpret the law consistent with the equality guarantee.
    Résumé:
      Dans le présent article, Elizabeth Sheehy soutient que l'arrêt Jane Doe c. Metropolitan Toronto Police marque un point tournant dans la présentation réussie d'arguments féministes devant les tribunaux. Cet arrêt a tenu la police responsable pour son comportement discriminatoire, en contravention des droits à l'égalité des femmes prévus à l'article 15 de la Charte et responsable de négligence dans leur enquête sur un violeur en série. L'auteure identifie les connaissances, la langue et la stratégie féministes aussi bien que les contributions personnelles de Jane Doe elle-même, de ses avocates, de ses spécialistes, de ses juges, et même d'un agent de police qui, ensemble, ont rendu possible cette victoire juridique quasi-révolutionnaire. Elle compare cette décision à l'affaire Mooney c. Canada, un arrêt qui traite également du sexisme dans le contrôle policier de la violence masculine contre les femmes. Dans cette affaire, la difficulté de prouver le lien de causalité a provoqué l'échec de la poursuite pour négligence policière, intentée par Bonnie Mooney. Selon Elizabeth Sheehy, la preuve du lien de causalité aurait pu être facilitée si l'égalité des femmes avait été invoquée en première instance et si les féministes y étaient intervenues à ce stade plutôt que simplement au niveau de l'appel. Elle indique comment une analyse féministe du fémicide et de la violence contre les conjointes aurait pu servir à contester les a prioris de la police et des juges qui ont fondé leur décision sur l'absence de preuve du lien de causalité. Elle soutient aussi que même lorsque les avocates et avocats ne soulèvent pas devant le tribunal des arguments fondés sur l'article 15, le tribunal se doit néanmoins d'interpréter le droit en tenant compte d'office de la garantie d'égalité.
    Karaian, Lara.
  • Troubling the Definition of Pornography: Little Sisters, a New Defining Moment in Feminists' Engagement with the Law?
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Pornography -- Law and legislation -- Canada.
    • Butler, Donald Victor -- Trials, litigation, etc.
    • Little Sister's Book and Art Emporium -- Trials, litigation, etc.
    • Gays' writings -- Censorship -- Canada.
    • Canada. Canadian Charter of Rights and Freedoms.
    Abstract:
      This article explores feminism's relationship to the legal regulation of pornography. Of particular interest to the author is how the defining moment of the Butler decision has been opened up to contestation and complication by Little Sisters Book and Art Emporium et. al. v. Minister of Justice et al., a recent Supreme Court of Canada decision regarding Canada Customs violations of the free expression and equality rights of a Vancouver-based gay and lesbian bookstore. The focus of the article is on the role that the Women's Legal Education and Action Fund (LEAF) played in both Butler and Little Sisters. The author contends that while much has changed for the better since Butler, problematic legal strategies continue to be reproduced by LEAF. While LEAF has to some extent nuanced its arguments with regard to pornography's relationship to harm, the author argues that neither LEAF's Butler nor its Little Sisters facta work to destabilize the relationship of sex, gender, and sexual orientation identity and their complicated relationship with pornography.
    Résumé:
      Le présent article analyse la relation entre le féminisme et les dispositions juridiques réglementant la pornographie. L'auteure s'intéresse particulièrement au point tournant survenu lorsque l'arrêt Butler aété contesté et complexifié par l'arrêt Little Sisters Book and Art Emporium et. al. c. Ministre de la Justice et al.,décision rendue par la Cour suprême du Canada. Ce dernier arrêt porte sur des atteintes par Douanes Canada à la liberté d'expression et au droit à l'égalité d'une librairie s'adressant particulièrement à une clientèle gaie et lesbienne, librairie situéeà Vancouver. L'article s'attarde au rôle joué par le Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes (le « FAEJ ») dans les deux causes Butler et Little Sisters. L'auteure affirme que le FAEJ continue à adopter des stratégies juridiques problématiques, bien qu'il y ait eu des améliorations sensibles depuis l'affaire Butler. Le FAEJ a nuancé, dans une certaine mesure, ses arguments touchant la relation entre la pornographie et le préjudice, mais l'auteure soutient néanmoins que les mémoires du FAEJ dans
    MacIntosh, Constance.
  • When "Feminist Beliefs" Became Credible as "Political Opinions": Returning to a Key Moment in Canadian Refugee Law
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Women refugees -- Legal status, laws, etc. -- Canada.
    • Feminism -- Political aspects -- Canada.
    Abstract:
      This submission highlights the key feminist inroad into the protection of refugee women fleeing persecution over the past twenty years—the moment in which Canadian state machinery formally engaged the fact that women may suffer social, political, or other forms of persecution because they are women. Drawing upon a myriad of sources, the submission illustrates the highly personal experiences that colour this engagement between feminism and the law, as well as the challenge of making women's experiences as women legally relevant and politically meaningful.
    Résumé:
      Le présent exposé met en lumière les incursions féministes clés dans la protection des réfugiées qui ont fui la persécution durant les vingt dernières´années—le moment pendant lequel l'État canadien a pris formellement connaissance du fait que les femmes peuvent subir des formes particulières de persécution sociale, politique ou autre, parce qu'elles sont femmes. En se fondant sur de multiples sources, l'exposé illustre les expériences très personnelles qui colorent cet engagement entre le féminisme et le droit aussi bien que le défi de rendre les expériences des femmes comme femmes pertinentes en droit et significatives sur le plan politique.
    Turnbull, Lorna A.
  • The Promise of Brooks v. Canada Safeway Ltd: Those Who Bear Children Should Not Be Disadvantaged
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Brooks, Susan -- Trials, litigation, etc.
    • Safeway (Firm) -- Trials, litigation, etc.
    • Pregnant women -- Employment -- Law and legislation -- Canada.
    • Insurance, Unemployment -- Law and legislation -- Canada.
    Abstract:
      This article considers the defining moment embodied in the judgment of Chief Justice Brian Dickson in Brooks v. Canada Safeway Ltd when he proclaimed that it is "unfair to impose all of the costs of pregnancy upon half the population." The author argues that the case is important because of the history that preceded it and because of the breadth of its promise. She suggests that the promise has been somewhat betrayed by more recent cases dealing with the dual roles of many women as mothers and as workers that suggest a return to the formal approach to equality that Brooks clearly rejected.
    Résumé:
      Le présent article traite du moment décisif que représente le jugement du juge en chef Brian Dickson dans l'arrêt Brooks c. Canada Safeway Ltd où il affirme qu'il est « injuste d'imposer tous les couˆts de la grossesse à la moitié de la population ». L'auteure soutient que cet arrêt est important en raison de ses antécédents historiques aussi bien que par l'ampleur du changement promis. Elle suggère que cette promesse ne s'est pas réalisée dans les décisions récentes portant sur le double rôle de nombreuses femmes qui cumulent la maternité et le travail, ce qui laisse présager un retour à l'approche formelle de l'égalité que l'arrêt Brooks avait clairement rejeté. In 1989, Chief Justice Brian Dickson of the Supreme Court of Canada recognized in Brooks v. Canada Safeway Ltd.1 that a woman who was discriminated against because of pregnancy was discriminated against on the basis of sex and that such discrimination was contrary to both human rights legislation and the equality guarantee of the Canadian Charter of
    Jackman, Martha.
  • Sommes-nous dignes? L'égalité et l'arrêt Gosselin
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Gosselin, Louise.
    • Canada. Canadian Charter of Rights and Freedoms.
    • Poor women -- Legal status, laws, etc. -- Canada.
    Abstract:
      The author examines the Supreme Court of Canada's judgment in Gosselin v. Quebec (Attorney General) and considers to what extent this decision represents a step backwards for women's equality in the poverty context. She concludes that the Gosselin case demonstrates yet again that the feminist critique of the Law test and its emphasis on human dignity, is well founded. In this 20th anniversary year of the Canadian Charter of Rights and Freedoms equality rights provisions, she underlines the importance of continuing to insist that governments recognize and implement the guarantees set out under section 15, and that courts interpret and enforce these rights in a manner consistent with their original objectives.
    Résumé:
      L'auteure examine l'arrêt de la Cour suprême du Canada dans l'affaire Gosselin c. Qué bec (P.G.) et elle commente de quelle facçon cette décision représente un pas en arrière pour l'égalité des femmes dans le contexte de la pauvreté. Elle conclut que l'arrêt Gosselin démontre une fois encore que la critique féministe du critère de la dignité humaine élaboré dans l'affaire Law est bien fondée. Pour le 20e anniversaire de l'article 15 de la Charte canadienne, l'auteure souligne l'importance de continuer à insister pour que les gouvernements reconnaissent et appliquent les garanties d'égalité prévues à l'article 15 et pour que les tribunaux interprètent ces dispositions et veillent à leur mise en œuvre en conformité avec l'intention qui initialement a motivé l'enchâssement de cet article.
    Brooks, Kim.
  • Valuing Women’s Work in the Home: A Defining Moment
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Wages -- Housewives -- Law and legislation -- Canada.
    • Family -- Economic aspects -- Canada.
    • Women -- Canada -- Social conditions.
    • Women -- Canada -- Economic conditions.
    Abstract:
      Over the last twenty years, feminists interested in law reform have struggled with the difficulty of reaching consensus on a method for valuing women's unpaid work in the home. This article highlights the significance of Fobel v. Dean as a defining moment in legal recognition of the value of women's unpaid labour in the home in tort law. It reviews the reasons why Fobel v. Dean presents a breakthrough in the case law on damage awards in tort for women's unpaid work in the home. It also suggests changes to the methods adopted by courts to quantify the value of women's unpaid work in the home that might be endorsed in cases that will become future defining moments.
    Résumé:
      Durant les vingt dernières années, les féministes qui s'intéressent à la réforme du droit ont eu beaucoup de difficultésà trouver un terrain d'entente sur une méthode pour évaluer le travail domestique non rémunéré accompli par les femmes. Le présent article met en lumière l'importance de l'arrêt Fobel c. Dean qui marque la reconnaissance judiciaire, en droit de la responsabilité civile, de la valeur du travail non payé des femmes à la maison. L'article explique en quoi l'arrêt Fobel c. Dean représente une percée dans la jurisprudence touchant les dommages accordés en responsabilité civile pour le travail non rémunéré des femmes. L'auteure suggère également des modifications aux méthodes adoptées par les tribunaux pour quantifier la valeur du travail domestique non rémunéré accompli par les femmes en vue d'assurer que la jurisprudence en cette matière continue de progresser.
    Langevin, Louise.
  • Progrès ou recul: réflexions sur l'accessibilité à la justice pour les victimes de harcèlement sexuel au travail au Québec
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Women -- Employment -- Law and legislation -- Québec (Province)
    • Sexual harassment of women -- Law and legislation -- Québec (Province)
    Résumé:
      Au Québec, l'étiquette juridique accolée au harcèlement sexuel a connu plusieurs changements depuis la première décision canadienne dans ce domaine en 1980. La qualification juridique du harcèlement sexuel est passée de faute extracontractuelle en vertu de l'article 1053 du Code civil du Bas-Canada (maintenant art. 1457 du Code civil du Qué bec)à une atteinte au droit à l'égalité selon la Charte des droits et liberté s de la personne (art. 4, 10, 10.1, et 46) et la Charte canadienne des droits et liberté s (art. 15) à une lésion professionnelle au sens de la Loi sur les accidents du travail et maladies professionnelles (art. 2) à un problème de relations de travail (pour les travailleuses syndiquées) à du harcèlement psychologique selon les nouvelles dispositions de la Loi sur les normes du travail. Un comportement harcelant peut se voir accoler toutes ces étiquettes à la fois. Cependant, quelques-unes d'entre elles imposent le forum compétent. Dans certains cas, il s'agira de compétence exclusive; dans d'autres, de compétence concurrentielle. Enfin, dans d'autres, il n'est pas clair quelle instance a compétence. Le présent texte se penche, en tenant compte des rapports sociaux de sexe, sur les enjeux que ces changements d'appellations et de forum posent à l'accessibilité à la justice des victimes de harcèlement sexuel au travail. Les débats sur la compétence juridictionnelle, et les changements de catégories juridiques qui en découlent, en matière de harcèlement sexuel au travail ont-ils été positifs pour les femmes eu égard à leur accessibilité à la justice? L'auteure conclut que les changements se sont faits sans tenir compte des réalités et des besoins des victimes.
    Abstract:
      In Québec, the legal definition of sexual harassment has undergone many changes since the first Canadian decision in this area in 1980. The legal qualification of sexual harassment has gone from being an extra-contractual tort under article 1053 of the Civil Code of Lower Canada (now Art. 1457 of the Civil Code of Qué bec), a breach of equality rights under the Charter of Rights and Freedoms (art. 4, 10, 10.1, and 46) and the Canadian Charter of Rights and Freedoms (section 15), an employment injury as defined in section 2 of the Act respecting industrial accidents and occupational diseases to a labour relations problem (for unionized women workers) or psychological harassment under the terms of the new amendments to the Act respecting labour standards. Harassing behaviour can come under all of these legal qualifications at the same time. Some of these laws, however, impose a single jurisdiction. In certain circumstances, the jurisdiction will be exclusive; in other instances, parallel jurisdictions are available. Finally, in other cases, it is not yet clear which tribunal has jurisdiction. This article analyzes the issues raised by these many changes in labeling and in forum, from a gender perspective, with respect to access to justice for victims of sexual harassment in the workplace. Have these debates on jurisdictions and consequent changes in legal qualifications had a positive effect on women's access to justice? The author concludes that these changes have been made without taking into account the realities and needs of victims.
    Morgan, Jenny, 1954-
  • Priggish, Pitiless, and Punitive or Proud, Passionate, and Purposeful? Dichotomies, Sexual Harassment, and "Victim-Feminism"
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Sexual harassment of women -- Public opinion.
    • Public opinion -- Australia -- Melbourne (Vic.)
    • Sexual harassment in universities and colleges -- Australia -- Melbourne (Vic.)
    • Power (Social sciences)
    • Feminism -- Australia.
    Abstract:
      Australia's version of the popular genre of the "victim-feminism" debate played out via a case of sexual harassment in a university college, in which two young women alleged that they had been sexually harassed by the master [chief executive officer] of their college. This event became much more than a matter of parochial interest when one of Australia's best-known novelists decided to write a book about it. The book generated enormous media attention, though this was often very polarized and not very useful in furthering our understanding of sexual harassment. However, there was some interesting debate in the wake of the book that did manage to transcend the dichotomy of "power" versus "powerlessness."
    Résumé:
      La version australienne du débat populaire du « féminisme de victimisation » s'est déroulée par le biais d'un cas de harcèlement sexuel dans un collège universitaire, dans lequel deux jeunes femmes ont allégué avoir été harcelées sexuellement par le maître [p. d.g.] de leur collège. Cet événement a eu une portée qui déborde largement son lieu d'origine lorsque l'une des romancières les plus connues en Australie a décidé d'écrire un livre à ce sujet. Le livre a été trèsmédiatisé, bien que les reportages aient été souvent très polarisés et sans grande utilité pour approfondir notre compréhension du harcèlement sexuel. Il y a eu, néanmoins, dans la foulée de la publication du livre, un débat intéressant qui a réussi à transcender la dichotomie du « pouvoir » face à « l'impuissance ».

Book Reviews

    Comack, Elizabeth, 1952-
    Schultz, Jennifer L.
    Holland, Winifred H.
    St. Lewis, Joanne.
    Pearlston, Karen.
    LaViolette, Nicole.
    Veitch, Edward.
    Boyd, Susan B.
    Rochette, Annie.
    McCallum, Margaret E. (Margaret Elizabeth), 1954-
    Kome, Penney.
    Langevin, Louise, 1959-
    MacDonald, Gayle Michelle, 1957-
    Chunn, Dorothy E.
    Rodgers, Sanda, 1947-
    Gilbert, Daphne.
  • What Work of Feminist Legal Scholarship Over the Past Twenty Years Has Been Influential or Important to You, and Why?
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Women -- Legal status, law, etc. -- Bibliography.

Chroniques Bibliographiques

    Backhouse, Constance, 1952-
    Buss, Doris.
    Way, Rosemary Cairns.
    Gilbert, Daphne.
    LaViolette, Nicole.
    Majury, Diana, 1952-
    Sheehy, Elizabeth A.
    Zweibel, Ellen.
  • Remembering Favourite Feminist Legal Scholarship
    [Access article in PDF]
    Subject Headings:
    • Women -- Legal status, law, etc. -- Bibliography.

Contributors




[Project MUSE] [Search Page] [Journals] [Journal Directory] [Top]