restricted access Conclusion
In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

CHAPITRE 10 337 Conclusion Le nouveau régime québécois d’assurance parentale a été très bien reçu au Québec et ses effets sont importants. En effet, le nouveau congé parental québécois a induit une forte hausse de la participation des pères (de 15 à 80 %), ce qui peut témoigner d’une attitude plus ouverte des pères québécois, qui souhaitent davantage participer à la sphère familiale, comme nous l’avons observé dans une recherche précédente (Tremblay, 2003). De fait, on envie ce régime dans le reste du Canada (Tremblay, 2010a, 2009a). Ajouté au réseau des centres de la petite enfance, le congé parental québécois place le Québec assez résolument dans le modèle de la conciliation, bien qu’il n’aille pas toujours aussi loin que des pays comme la Suède ou l’Islande, qui ont un congé de paternit é respectivement de deux et de trois mois. Le seul manque important au Québec a trait au projet de politique de conciliation sur lequel les chercheurs et les partenaires sociaux ont travaillé pendant près de trois ans, participant successivement à des rencontres avec le ministre et à des consultations en personne et en ligne, et rédigeant même de nombreux avis sur la question… et qui n’a pas eu de suites à ce jour. Ainsi, si le congé parental et les services de garde sont importants, il faudrait sans doute créer des incitatifs pour que les entreprises soient plus ouvertes et moins exigeantes en temps afin de favoriser une meilleure conciliation. Sur ce plan, si certaines organisations ont fait des choses, ce n’est pas le cas de toutes (Najem et Tremblay, 2010; Tremblay, 2005a, b, 2004c, d), loin de là. Bien que le gouvernement québécois ait créé une « norme » sur la conciliation emploi-famille, gérée par le Bureau de normalisation du Québec12 , celle-ci semble imposer une démarche assez rigide et vraisemblablement trop lourde et coûteuse pour les PME. Il reste à voir si elle aura des effets, mais le débat global sur la conciliation dans la société québécoise et l’introduction du congé de paternité réservé aux pères sont certes source de changement. On peut considérer que la société canadienne et québécoise s’est, jusqu’à un certain point, adaptée aux nouvelles conditions de vie des familles et des parents travailleurs. Si on jette un regard sur l’évolution, au cours des dernières décennies, des législations du travail, des services de garde et des politiques fiscales et familiales, force est de reconnaître l’ampleur du chemin parcouru, surtout si l’on compare les situations 12. Voir le site Gouvernement du Québec (2011). « Une initiative unique au monde! ». Dans : Ministère de la Famille et des Aînés : Conciliation travail famille. En ligne. http://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/Famille/travailfamille /norme/Pages/index.aspx. (Consultée le 3 août 2011). Conciliation emploi-famille et temps sociaux 338 canadienne et québécoise à la situation des États-Unis (mais moins si on les compare à celle de l’Europe, et surtout des pays nordiques13 ). La société ne s’est pas adaptée d’elle-même. Il a fallu pour cela des pressions, qui sont venues principalement des mouvements familiaux, féministes et syndicaux. À maintes reprises, ceux-ci ont exigé de meilleurs services de garde et des législations fiscales (exemptions, crédit d’impôt, etc.) destinés à soutenir les femmes désireuses de conserver leur emploi et ce sont ces mouvements qui ont fait avancer les droits des femmes en la matière. Encore aujourd’hui, les mouvements féministes, familiaux et syndicaux réclament la mise en œuvre de la politique proposée par le Québec au chapitre des droits parentaux, afin de rapprocher la situation du Québec de celle qui s’observe dans nombre de pays européens, notamment de l’Europe du Nord. Comme dans plusieurs champs des politiques publiques, les politiques souhaitées au Québec sont en quelque sorte une « exception » nord-américaine. En effet, bien que les relations de travail du Québec soient tout à fait empreintes du contexte nord-américain (nombre de lois et réglementations du travail s’inspirant d’ailleurs de la législation américaine), les aspirations des populations...


pdf

Subject Headings

  • Work and family -- Government policy -- Europe.
  • Work and family -- Government policy -- Québec (Province).
  • Work and family -- Government policy -- Canada.
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access