In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

© 2009 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 • Tél.: (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de: Les médias québécois sous influence?, Yves Théorêt, Antoine Char et Margot Ricard (dir.), ISBN 978-2-7605-2213-8 • G1602N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés QUATRE TRANSFORMATIONS DANS LE GRAND JEU DE LA BALANCE DU POUVOIR DANS LE DIFFICILE DIALOGUE DE PART ET D’AUTRE DE LA ROUTE DE LA SOIE ENTRE BEIJING ET WASHINGTON CLAUDE-YVES CHARRON Professeur, École des médias, Université du Québec à Montréal Vice-recteur, Services académiques et développement technologique, Université du Québec à Montréal«Penser la communication à partir de l’international apparaît, aujourd’hui, essentiel», écrivait Mattelart, dans son essai La communication-monde1. Cet impératif méthodologique me semble, aujourd’hui plus que jamais, nécessaire tant à l’École des médias que dans tous les milieux consacrés à l’analyse de la diplomatie ou des relations internationales. C’est toujours avec beaucoup de respect, de modestie et de prudence que je tente la moindre analyse de discours sur le difficile dialogue diplomatique de part et d’autre de la route de la soie, et sur les différents ordres de discours concernant les transformations de l’appareil d’administration publique chinois, aux prises avec des enjeux et des contraintes de développement pour une population qui atteindra bientôt 1,3 milliard d’habitants, et sur ses stratégies de développement endogène et exogène. Avec ou sans passage de la flamme olympique, ce dialogue s’avère, quelles que soient les administrations en place, parfois très tendu. C’est donc avec énormément de respect, mais de distance critique aussi, qu’il nous faut tenter d’analyser les différents ordres de discours en présence: il ne faudrait pas aujourd’hui reproduire les erreurs qui furent commises à l’Ouest, lors de la Révolution culturelle, où, prisonniers de la rhétorique dominante à l’avant-scène, plusieurs experts et stratèges ont vanté, pendant plus de dix ans, le «miracle de la révolution culturelle». Lorsque l’information sur l’arrière-scène fut accessible, quelques années plus tard, le miracle perdit des plumes, les stratèges aussi. 1. A. Mattelart, La communication-monde : histoire des idées et des stratégies, Paris, La Découverte/Poche, coll. «Sciences humaines et sociales», 1999, p. 8. 18 Les médias québécois sous influence?© 2009 – Presses de l’Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 • Tél.: (418) 657-4399 – www.puq.ca Tiré de: Les médias québécois sous influence?, Yves Théorêt, Antoine Char et Margot Ricard (dir.), ISBN 978-2-7605-2213-8 • G1602N Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés Permettez-moi de partager informellement avec vous quelques éléments d’une réflexion toute personnelle, non pas dans le genre de l’art de la thèse, mais à un niveau plus personnel, comme observateur de ce dialogue depuis plus de trente ans, en prenant comme point d’ancrage privilégié, comme ancien étudiant de doctorat de Foucault2, lors de son séjour à Montréal, quelques recadrages et quelques éléments de discontinuit és au sein des différents ordres du discours en présence. Tenter de suivre cette approche de l’analyse de ces recadrages et discontinuités discursives… plutôt que d’entrer de façon systématique dans un discours dominant qui répond nécessairement à la logique d’intérêt d’une perspective spécifique… Très difficile. Surtout pendant quelques instants . Mais l’analyse critique exige peut-être ce type d’approche et de distanciation… Le premier point de méthode que Foucault exigeait, au début de toute analyse discursive, était d’identifier, pour un motif rhétorique, ou pour une métaphore, ses différents recadrages, les différentes discontinuités ou incoh érences au sein des différents ordres de discours en présence… car, pour lui, ces différentes transformations étaient au cœur du travail de tentative d’influence du pouvoir, à l’avant-scène comme à l’arrière-scène. Cette porte d’entrée, ce «focus» sur...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760522138
Print ISBN
9782760516021
MARC Record
OCLC
444729880
Pages
158
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
N
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.