restricted access Chapitre 3 – Réflexion sur la tango-thérapie, ses fondements, ses applications
In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

3 c h a p i t r e Réflexion sur la tango-thérapie, ses fondements, ses applications Federico Trossero, psychiatre et psychanalyste Traduit de l’espagnol par France Joyal et José Facal Partant de mon expérience de médecin en santé mentale en Argentine (psychiatrie clinique, psychiatrie biologique, psychothérapie et psychanalyse ), j’en suis venu à développer, auprès de certains patients, un outil thérapeutique qui intègre un élément propre à notre culture, je veux parler du tango. À mon sens, cette danse permet d’accéder à la structure de la personnalité, ce qui est souhaitable en thérapie. Dans cet article je partagerai mes réflexions et observations sur cette approche, sur ses fondements et sur ses applications. Mon point de vue est celui d’un professionnel de la santé passionné de tango.  . Traduction résumée de l’édition originale du livre Tango Terapia. ­Fundamentos Metodologia Teoria Práctica publiée par le Dr Federico Trossero en 2006. L’ouvrage sera réédité par Ediciones Continente, Buenos Aires. 40 Tango sans frontières Comme milonguero (danseur de tango), j’ai pu constater que le volet expressif de cette danse est porteur de sens dans la relation interpersonnelle. Pourquoi danser? Pour qui danser? Ces questions nous renvoient à la notion d’intimité; on parle ici de l’intimité au sein du couple mais également de l’intimité de ce couple au sein du groupe, dans l’ambiance d’une milonga (soirée de tango). Il n’est pas question ici du tango de spectacle, axé sur le paraître et, le plus souvent, déconnecté du sentir à cause des exigences techniques. Dansé pour les autres et exécuté à la perfection, ce tango, pratiquement dépourvu de sentiment, est dicté par les exigences du spectacle; il a pour but de mystifier le spectateur. Sur la scène, les danseurs deviennent acteurs. Ils miment des sentiments qu’ils n’éprouvent pas réellement, un peu comme un écrivain à qui on dicterait la manière de penser, réprimant ainsi ses élans de spontanéité et­ l’expression de son monde intérieur. Mon but, avec la tango-thérapie, est d’amener l’individu à négocier l’intime avec lui-même, avec l’autre et avec le groupe, en considérant les effets ludiques, créatifs et expressifs qui naissent en dansant. Le tango est l’expression de sentiments humains. Il parle de la vie même, de la haine, des souvenirs, de la passion, de l’intimit é, de la rencontre d’un homme et d’une femme, de la rupture, de la nostalgie, de la joie, des amis, des vices, des pertes, du temps qui passe, des duels, des petites tragédies quotidiennes, de la mère, de la perdition dans le jeu ou dans l’alcool, de la vengeance et de la mort. En un mot: le tango nous dit la vie. 1. Définition de base La tango-thérapie constitue un système intégré d’instruments puisés à même le tango dansé, sa poésie et sa musique, visant à promouvoir les expériences révélatrices du psychisme profond, et permettant des élaborations diagnostiques et thérapeutiques, tout en ouvrant la voie à la recherche. Au fil des ans, j’ai développé cette approche en croisant mon expertise clinique et celles de théoriciens tels que Bateson et ses collaborateurs (1982), Benenzon (1998) et Bowlby (1960). Réflexion sur la tango-thérapie, ses fondements, ses applications 41 2. Mécanismes La tango-thérapie se présente comme un outil thérapeutique catalyseur du développement personnel. Il s’agit d’une méthode d’actualisation des ressources intérieures, d’un espace ludique et humain empreint de signification et de satisfaction, d’une boîte à outils propice au développement de l’expérience esthétique. La tangoth érapie sollicite les mécanismes sensoriels, perceptifs, proprioceptifs et cognitifs qui, une fois réunis, aident l’individu à mieux comprendre le monde et à s’y intégrer harmonieusement. De ce fait, médecins et psychiatres la considèrent salutaire pour le traitement de diverses psycho­­pathologies, particulièrement chez des personnes à qui les thérapies verbales n’apportent guère de soulagement. Le tango (sa musique, sa poésie et spécialement sa danse) est utilisé comme un instrument privilégié pour unifier les dimensions biologique, psychologique et sociale de l’individu. À mes yeux, le fait de danser est...


pdf

Subject Headings

  • Tango (Dance) -- Congresses.
  • Tango (Dance) -- Social aspects -- Congresses.
  • Tango (Dance) -- Therapeutic use -- Congresses.
  • You have access to this content
  • Free sample
  • Open Access
  • Restricted Access