In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

CHAPITRE 16 Faciliter l’adoption d’interventions de sécurité alimentaire dans le secteur des aliments de rue et dans les champs Hanna Karg, Pay Drechsel, Philip Amoah et Regina Jeitler RÉSUMÉ Ce chapitre porte sur les défis liés à la mise en œuvre des directives de l’OMS relatives à l’utilisation sans risque des eaux usées quant à l’adoption d’options communément appelées «post-traitement» ou «sans traitement»,comme des pratiques d’irrigation sûres ou le lavage approprié des légumes dans les cuisines. En raison de la sensibilisation limitée des risques et des avantages immédiats de­ l’irrigation avec des eaux usées, il est peu probable qu’une vaste adoption des pratiques recommandées suivra automatiquement la révision de politiques ou toute campagne d’éducation et de formation. La plupart des pratiques recommandées nécessitent non seulement un changement de comportement, mais elles peuvent aussi accroître les coûts d’exploitation.Dans une telle situation,des efforts importants sont nécessaires pour explorer comment le marketing conventionnel ou social peut soutenir le changement de comportement souhaité vers l’adoption de­ pratiques de sécurité. Cela nécessitera de nouveaux partenariats stratégiques et une nouvelle section dans les directives de l’OMS. Ce chapitre souligne les étapes et considérations requises pour accroître la probabilité d’adoption, et suggère un cadre de travail qui repose sur une combinaison de marketing social, de systèmes d’incitation, la sensibilisation et l’éducation, et l’application des règlements. Une conclusion importante est que ces étapes nécessitent de sérieuses recherches d’accompagnement du groupe cible en faisant une grande place aux sciences sociales, qui ne devraient jamais être sous-estimées dans les projets connexes. 346 L’irrigation avec des eaux usées et la santé INTRODUCTION Alors que les villes africaines vivent l’urbanisation et la mondialisation, elles font face à des défis de développement couplés à des changements culturels. Les habitudes alimentaires, par exemple, ont tendance à passer des plats traditionnels à la restauration rapide, souvent composée de riz, de volaille et de salade. Ces nouveaux plats sont fournis par un secteur en plein essor, mais très informel de cuisine de rue qui fournit des emplois et des aliments bon marché aux citadins (Maxwell et coll., 2000; Nicolas et coll., 2007; OMS, 2004). Les défis de développement se rapportent à l’expansion lente des infra­ structures urbaines, comme les installations d’assainissement, ce qui entraîne une pollution environnementale généralisée (Raschid-Sally et Jayakody, 2008). Le secteur des aliments de rue est particulièrement touché, non seulement en raison des conditions insalubres qui y prévalent, mais aussi par la qualité des légumes qui sont produits avec de l’eau de surface hautement contaminée (Obuobie et coll., 2006). L’évolution du secteur de l’assainissement dans les pays en développement se heurte encore à une variété de défis et, par conséquent, il faudra du temps avant que les agriculteurs et les consommateurs puissent se fier entièrement au traitement des eaux usées pour préserver la qualité de l’eau. Comme mesure provisoire, l’OMS (2006) a reconnu que d’autres options, en remplacement ou en complément au traitement des eaux usées, tels que le traitement de l’eau aux champs, des pratiques d’irrigation plus sécuritaires ou un bon lavage des légumes peuvent contribuer de manière significative à la réduction des­ risques sanitaires. Cet accent sur des options supplémentaires sans traitement ou post-­ traitement peut réellement améliorer la sécurité au moyen de points de contrôle plus diversifiés de réduction des risques sanitaires («l’approche à barrières multiples »). Les agriculteurs qui utilisent de l’eau polluée, les commerçants qui­ achètent et vendent des cultures contaminées et les cuisines privées ou commerciales qui préparent des salades crues jouent des rôles clés dans ce système, qui repose sur les principes d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP) (encadré 16.1). Le défi de ce système est sa mise en œuvre réussie dans un contexte de faible revenu, de faibles ressources et de faible éducation, comme c’est généralement le cas en Afrique subsaharienne, qui montre la plus grande divergence entre ce qui...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760531611
Related ISBN
9782760531604
MARC Record
OCLC
867786041
Pages
490
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.