In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

CHAPITRE 11 Mesures mises en œuvre aux champs pour réduire les risques pour la santé humaine et l’environnement liés aux constituants chimiques des eaux usées Robert Simmons, Manzoor Qadir et Pay Drechsel RÉSUMÉ Il existe un déséquilibre important entre le nombre de publications décrivant les effets potentiels et actuels pour l’environnement et la santé des eaux usées contamin ées par des produits chimiques,et les rapports soulignant les options concrètes pour minimiser les risques associés là où il n’y a pas de traitement conventionnel des eaux usées. Cet écart concerne davantage les contaminants inorganiques et organiques que l’excès de sels ou d’éléments nutritifs.Ce chapitre décrit quelquesunes des options disponibles qui pourraient être envisagées à l’intérieur et autour des champs, en ce qui concerne les métaux lourds, les sels, les excès d’éléments nutritifs et les contaminants organiques. L’accent est mis sur les options à faible coût applicables aux pays en développement. Bien que de telles mesures puissent réduire les effets négatifs jusqu’à un certain point, il demeure essentiel d’assurer le remplacement de produits chimiques dangereux dans les processus de production ; que les eaux usées industrielles soient traitées à la source ou séparées des autres cours d’eaux usées utilisés à des fins d’irrigation;et que les taux d’épandage d’engrais et les subventions possibles connexes soient ajustés pour éviter la surfertilisation. 228 L’irrigation avec des eaux usées et la santé INTRODUCTION Là où l’irrigation avec des eaux usées non traitées,partiellement traitées ou diluées ne peut pas être évitée, ou là où elle est courante, des répercussions négatives sur les cultures irriguées, les sols et l’eau souterraine qui peuvent avoir une incidence sur la santé humaine et sur l’environnement sont très probables (Ayers etWestcot, 1985 ; Murtaza et coll., 2009 ; Pescod, 1992 ; Pettygrove et Asano, 1985 ; OMS, 2006b). Plusieurs chapitres de ce livre portent sur le danger des pathogènes, sur les évaluations des risques connexes et leur atténuation. Le présent chapitre met l’accent sur les contaminants non pathogènes. Comme indiqué dans le chapitre 6, outre les produits chimiques organiques, les débris et les solutés, des composants non pathogènes des eaux d’irrigation polluées peuvent comporter un éventail d’éléments qui peuvent être des éléments fertilisants essentiels,des sels ou métaux et non-métaux indésirables à des concentrations toxiques, selon leur teneur et leur solubilité. Les concentrations élevées de constituants chimiques dont il faut s’occuper dans les milieux irrigués avec des eaux usées peuvent être grossièrement divisées en :ƒƒ métaux et métalloïdes, notamment le cadmium (Cd), le chrome (Cr), le cobalt (Co), le molybdène (Mo), le nickel (Ni), le zinc (Zn), le plomb (Pb), l’arsenic (As), le sélénium (Se), le mercure (Hg), le cuivre (Cu) et le mangan èse (Mn);ƒƒ éléments nutritifs comme l’azote (N), le phosphore (P), le potassium (K), le calcium (Ca) et le magnésium (Mg),qui,en concentrations élevées,peuvent supprimer d’autres éléments nutritifs ou nuire à la croissance végétale et à la vie aquatique;ƒƒ sels et espèces ioniques spécifiques comme le sodium (Na), le bore (B) et le chlorure (Cl);ƒƒ polluants organiques persistants (POP) comme les pesticides et ce qu’on appelle les contaminants émergents, comme les produits pharmaceutiques résiduels, les composés perturbateurs endocriniens et les résidus actifs des produits d’hygiène personnelle. Pour éviter des effets négatifs potentiels, les options conventionnelles de traitement des eaux usées, qui peuvent contrôler la libération de la plupart de ces contaminants dans l’environnement, continuent d’être la clé pour protéger la qualité de l’eau pour des utilisations bénéfiques, notamment l’agriculture. En théorie, on pourrait s’attendre qu’avec un développement économique et une industrialisation accrus, les normes, règlements et capacités de traitement vont connaître une croissance concomitante, permettant ainsi à une société à chaque étape de développement de traiter ses propres déchets. Cependant, il y a plusieurs chemins de développement et la croissance de chaque secteur de l’économie n’est pas toujours la même...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760531611
Related ISBN
9782760531604
MARC Record
OCLC
867786041
Pages
490
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.