In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Outils pour l’analyse des risques Mise à jour des directives de 2006 de l’OMS Duncan Mara, Andrew J. Hamilton, Andrew Sleigh, Natalie Karavarsamis et Razak Seidu RÉSUMÉ Ce chapitre examine les développements qui ont découlé de la publication, en 2006, des directives de l’OMS relatives à l’utilisation sans risque des eaux usées en agriculture. Les six principaux développements sont: la reconnaissance que le fardeau supplémentaire tolérable des maladies pourrait se révéler comme une exigence exagérée dans le contexte de nombreux pays en développement; les avantages de se concentrer sur les risques d’infection isolés pour mesurer des foyers potentiels d’épidémies lorsqu’on évalue l’acceptabilité des risques; une méthode plus rigoureuse pour estimer les risques annuels; la disponibilité des données dose-réponse en ce qui concerne le norovirus ; l’utilisation de l’EQRM pour estimer les risques d’infection liés à Ascaris; ainsi qu’une évaluation détaillée des réductions de pathogènes obtenues grâce au lavage et à la désinfection des produits. La mise en place de ces développements entraînera des estimations plus réalistes de réduction des pathogènes requises pour l’utilisation sans risque des eaux usées en agriculture, et aussi l’utilisation de processus plus simples de traitement des eaux usées. CHAPITRE 5 96 L’irrigation avec des eaux usées et la santé INTRODUCTION Depuis la publication en 2006 des directives de l’OMS relatives à l’utilisation sans risque des eaux usées traitées en agriculture (OMS, 2006), il y a eu plusieurs développements pertinents sur les techniques d’analyse de risques et sur l’interpr étation des risques qui en découlent. Parmi ceux-ci se trouvent:ƒƒ La reconnaissance qu’un fardeau supplémentaire tolérable de maladie qui équivaut à une perte  1026 en années de vie corrigées de l’incapacité (AVCI) par personne par année (pppa) pourrait être trop exigeant dans le contexte de nombreux pays en développement et qu’une perte d’ AVCI  1025 ou même  1024 pppa pourrait s’avérer suffisante pour protéger la santé des populations (OMS, 2007).ƒƒ Un argument convaincant selon lequel il faut se concentrer sur les risques d’infection isolés pour mesurer le «foyer potentiel d’épidémie», plutôt que les risques annuels seulement lorsqu’on évalue l’acceptabilité des risques (Signor et Ashbolt, 2009).ƒƒ Une méthode d’estimation des risques annuels plus rigoureuse (Karavarsamis et Hamilton, 2010; voir aussi Benke et Hamilton, 2008).ƒƒ La disponibilité des données dose-réponse pour le norovirus (Teunis et coll., 2008).ƒƒ L’utilisation de l’EQRM pour estimer les risques d’infection liés à Ascaris (Navarro et coll., 2009).ƒƒ L’évaluation de la réduction des pathogènes obtenue grâce au lavage et à la désinfection des produits (Amoah et coll., 2007). 1. FARDEAU TOLÉRABLE DES MALADIES MOINS EXIGEANT Dans son ouvrage sur les niveaux de protection (levels of protection), qui compte parmi les documents de la révision évolutive de ses directives sur la qualité de l’eau potable, l’OMS (2007) déclare: «dans des lieux ou situations où le fardeau global des maladies découlant d’expositions microbiennes, chimiques ou radiologiques à travers l’ensemble des voies d’exposition est très élevé, établir un risque annuel [de perte] d’ AVCI de 1026 par personne par année à la suite d’une exposition d’origine hydrique aura peu d’impact sur le fardeau global des maladies dans cette zone. Par conséquent, établir un niveau moins exigeant de risque acceptable, de l’ordre de 1025 ou 1024 d’ AVCI perdues par personne par année à la suite d’une exposition d’origine hydrique serait plus réaliste, tout en respectant l’objectif d’offrir une eau plus sûre de grande qualité et en favorisant une amélioration progressive de la qualité de l’eau.» En suivant les mêmes principes que ceux du cadre de travail de Stockholm (Fewtrell et Bartram, 2001), ceci pourrait être adapté et appliqué à l’utilisation des eaux usées en agriculture. Outils pour l’analyse des risques 97 Ainsi, pour les collectivités qui présentent des taux élevés de maladies diarrh éiques, il est probablement irréaliste d’établir un fardeau supplémentaire tolérable de maladies qui équivaut à une perte d’ AVCI  1026 pppa; un niveau...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760531611
Related ISBN
9782760531604
MARC Record
OCLC
867786041
Pages
490
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.