In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Analyse et épidémiologie des risques Les directives de 2006 de l’OMS pour l’utilisation sans risque des eaux usées en agriculture Duncan Mara et Robert Bos1 RÉSUMÉ Ce chapitre passe en revue les réductions nécessaires des pathogènes recommand ées dans les directives de 2006 de l’OMS pour l’utilisation sans risque des eaux usées, des excrétas et des eaux grises en agriculture, qui reposent sur un fardeau supplémentaire tolérable de la maladie de  1026 années de vie corrigées de l’incapacité (AVCI) perdues par personne par année. La technique quantitative d’analyse des risques microbiens, combinée à 10 000 essais de simulations des risques de Monte Carlo, est détaillée ici, et les estimations du risque médian qui en découlent pour différents niveaux de réduction des pathogènes pour l’exposition par l’irrigation avec ou sans restriction sont également présentées. Cela permet de choisir des combinaisons adéquates de mesures de réduction des pathogènes (le traitement des eaux usées et des mesures post-traitement de protection de la santé), de manière à ce que le fardeau de la maladie additionnelle qui en découle ne surpasse pas 1026 AVCI perdues par personne par année. 1. Les opinions exprimées dans ce chapitre sont celles des auteurs et elles ne reflètent pas nécessairement les points de vue ou politiques de l’Organisation mondiale de la santé. Chapitre 3 54 L’irrigation avec des eaux usées et la santé INTRODUCTION L’Organisation mondiale de la santé a publié la troisième édition de ses directives pour l’utilisation sans risque des eaux usées en agriculture en septembre 2006 (OMS, 2006). Ces principes se distinguent de ceux de la deuxième édition (OMS, 1989), tout particulièrement en ce qui a trait aux éléments suivants:ƒƒ L’utilisation d’une approche fondée sur les risques pour estimer les réductions nécessaires des pathogènes viraux, bactériens et protozoaires.ƒƒ Pour protéger la santé de ceux qui travaillent dans les champs irrigués avec des eaux usées (à savoir l’irrigation restreinte), ou qui y sont exposés, les réductions nécessaires des pathogènes doivent se réaliser uniquement par le traitement des eaux usées.ƒƒ Pour protéger la santé des consommateurs de produits alimentaires irrigués avec des eaux usées (à savoir l’irrigation non restrictive), les réductions nécessaires des pathogènes peuvent se réaliser par une combinaison adéquate de traitement des eaux usées (généralement au niveau requis pour l’irrigation restreinte) et de mesures de contrôle post-traitement pour la protection de la santé, comme souligné plus bas. Les directives de 2006 constituent essentiellement un code de bonnes pratiques de gestion afin d’assurer que, lorsque les eaux usées sont utilisées en agriculture (principalement pour l’irrigation des cultures, y compris les cultures vivrières qui sont ou pourraient être mangées crues), elles sont utilisées de manière sécuritaire avec un minimum de risques pour la santé. Elles sont donc beaucoup plus qu’un ensemble de données de référence. Cependant, dans la pratique, les ingénieurs de traitement et de réutilisation des eaux usées doivent savoir comment utiliser les recommandations des directives pour concevoir des systèmes de réutilisation des eaux usées qui ne nuiront pas à la santé publique. Cela signifie qu’ils doivent comprendre en détail les bases des directives pour que les systèmes de réutilisation des eaux usées qu’ils conçoivent soient sécuritaires. Il existe deux grands groupes de maladies associées aux eaux usées et attribuables à l’utilisation agricole des eaux usées (tableau 3.1) dont les directives et ce chapitre tiennent compte:ƒƒ les maladies virales,bactériennes et protozoaires,pour lesquelles les ­ risques sanitaires sont déterminés par l’évaluation quantitative des risques microbiens (EQRM);ƒƒ les maladies helminthiques, pour lesquelles les directives établissent une valeur recommandée en s’appuyant sur des études épidémiologiques. La base de la protection de la santé humaine dans les directives est que le fardeau supplémentaire de la maladie, en raison de maladies virales, bactériennes et protozoaires découlant du travail dans des champs irrigués avec des eaux usées Analyse et épid...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760531611
Related ISBN
9782760531604
MARC Record
OCLC
867786041
Pages
490
Launched on MUSE
2013-01-01
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.